Thibaut Courtois
Plein écran
Thibaut Courtois © AFP

Après ses “arrêts incroyables”, Thibaut Courtois affiche le meilleur pourcentage d'arrêts en Europe

Thibaut Courtois a réalisé une nouvelle prestation aboutie face à Grenade. “Incroyable”, a même réagi son entraîneur, Zinédine Zidane, après la rencontre. Mais ce n’est pas tout. Avec 81,5 %, le gardien des Diables est le numéro un des cinq plus grands championnats européens en termes de pourcentage d’arrêts.

  1. Une défense aux abois, Carrasco et Mertens inexistants, entrée XXL de De Bruyne: les notes des Diables

    Une défense aux abois, Carrasco et Mertens inexis­tants, entrée XXL de De Bruyne: les notes des Diables

    La Belgique est déjà en huitièmes de finale de l’Euro 2020 après victoire à Copenhague ce jeudi. Méconnaissables en première mi-temps, les Diables ont montré deux visages face à des Danois surprenants. Menés dès la 2e minute après une bourde de Jason Denayer, les Diables ont renversé le match en seconde période grâce à un grand Kevin De Bruyne, entré à la mi-temps, et un Lukaku étincelant. Bulletin.
  2. Eden Hazard à l’assist, le Real garde espoir
    Liga

    Eden Hazard à l’assist, le Real garde espoir

    Le Real Madrid reste dans la course au titre! Les Merengue n’auront douté que quelques minutes avant de se rassurer à Grenade. Et Eden Hazard, qui a disputé la dernière demi-heure, en a profité pour ajouter un assist à ses statistiques personnelles. Titulaire, Thibaut Courtois s’est aussi mis en évidence avec deux belles parades en fin de rencontre. Prochaine étape à Bilbao pour le Real, qui revient à deux points de l’Atletico en tête du classement.
  1. Jan Ceulemans, notre consultant, avant le huitième de finale contre le Portugal: “Enfin un vrai test pour les Diables !”

    Jan Ceulemans, notre consultant, avant le huitième de finale contre le Portugal: “Enfin un vrai test pour les Diables !”

    Les Diables auront donc dû attendre les arrêts de jeu de la dernière rencontre de la phase de groupes de cet Euro 2020 pour connaître leur adversaire en huitièmes de finale, tellement il s’en est passé des choses, mercredi soir. Et il n’est pas certain que cela les aura beaucoup amusés. C’est en effet le Portugal, le champion d’Europe en titre, que les Belges retrouveront finalement dimanche soir à 18h à Séville. Les Lusitaniens ont terminé troisièmes du groupe dit ‘de la mort’ après leur partage 2-2 contre la France, alors que dans le même temps, l’Allemagne est passée par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour obtenir le même résultat contre la Hongrie et arracher in extremis la deuxième place. Jan Ceulemans, notre consultant, présent en finale de l’Euro 1980 et capitaine de la folle épopée au Mexique en 1986 avec une accession en demi-finale, n’était toutefois pas si mécontent. “Enfin un match intéressant!”, s’est-il exclamé.
  2. La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    Des Diables à deux visages, un scénario comme on les aime. Menée au jeu et complètement dépassée par l’enthousiasme danois en première période, la Belgique est parvenue à se métamorphoser au retour des vestiaires, bien aidée par les montées au jeu de ses trois stars, Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Les hommes de Roberto Martinez ont renversé la vapeur à l’expérience pour finalement arracher une victoire (1-2) synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.