Twitter
Plein écran
© Twitter

Bonne nouvelle pour City et les Diables: Kevin De Bruyne, souriant, reprend l'entraînement collectif

Alors que les Diables Rouges sont à Kazan pour préparer leur match de qualification pour la Coupe du monde contre le Belarus, une bonne nouvelle est arrivée d’Angleterre. Kevin De Bruyne a repris l’entraînement collectif avec Manchester City.

  1. “Honteux”, “Quelle claque”: la presse belge appelle les Diables à se réveiller après le “fiasco de Doha”

    “Honteux”, “Quelle claque”: la presse belge appelle les Diables à se réveiller après le “fiasco de Doha”

    Lendemain de veille. Sans surprise, des photos de Diables la tête basse apparaissent sur toutes les Unes des quotidiens nationaux. Souvent un mot suffit pour qualifier leur nouvelle piètre performance. Parfois deux. De “honteux” à “quelle claque”, les titres ne laissent pas planer beaucoup de doutes sur les critiques acerbes assénées en pages intérieures. Un visage symbolise la déroute belge, celui de Kevin De Bruyne. Revue de presse.
  2. Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre
    Mondial 2022

    Kevin De Bruyne, symbole d’une Belgique au bord du gouffre

    Il était, avec Thibaut Courtois et compte tenu du manque de rythme d’Eden Hazard et des pépins physiques de Romelu Lukaku, le grand espoir des Diables Rouges avant le coup d’envoi du Mondial. Il devait guider la Belgique au Qatar. Mais il passe, pour l’instant, à côté de son tournoi. À la fois frustré et frustrant, Kevin De Bruyne incarne une Belgique en panne de repères. Mais il lui reste, au moins, un match pour inverser cette tendance.
  3. Vertonghen répond aux critiques sur la défense vieillissante des Diables: “Peut-être que nous attaquons mal parce que les gars-là sont trop vieux”

    Vertonghen répond aux critiques sur la défense vieillis­san­te des Diables: “Peut-ê­tre que nous attaquons mal parce que les gars-là sont trop vieux”

    Jan Vertonghen était très déçu dimanche après la défaite des Diables Rouges lors du deuxième match de groupe de la Coupe du monde contre le Maroc. “Peut-être que nous attaquons mal parce que les gars là sont trop vieux”, a déclaré le défenseur, avec un sourire en coin, au micro de Sporza. Le Diable faisait référence aux fréquentes critiques concernant la défense vieillissante des Diables.