Thomas Vermaelen s’énerve face à la commedia dell'arte’ de son adversaire - Leonardo Bonucci (à droite)
Plein écran
Thomas Vermaelen s’énerve face à la commedia dell'arte’ de son adversaire - Leonardo Bonucci (à droite) © DR.

Bonucci revient sur la grossière simulation d’Immobile contre les Diables: “On s’est moqué de lui”

La simulation grotesque de Ciro Immobile sur le premier but italien a énervé de nombreux supporters des Diables. En revanche, de côté de la Squadra, la scène a beaucoup amusé les hommes de Roberto Mancini et les tifosi.

  1. Pas de trophée pour la génération dorée des Diables, un échec? “Nous n’avons rien à nous reprocher”

    Pas de trophée pour la génération dorée des Diables, un échec? “Nous n’avons rien à nous reprocher”

    Raté. Encore une fois. Pour la troisième fois lors des quatre derniers grands tournois, les Diables ont quitté la compétition au stade des quarts de finale. La génération dite dorée risque de ne remporter aucun trophée majeur, même si le Mondial disputé dans 1,5 an laisse encore entrevoir un petit espoir. Rien gagner avec un tel effectif et après autant de chances, est-ce un échec? Dans un entretien accordé à Sport/Foot Magazine, Toby Alderweireld donne une réponse claire: non.
  2. Thomas Meunier: “On a pris l’eau dans tous les compartiments”

    Thomas Meunier: “On a pris l’eau dans tous les comparti­ments”

    C’est un Thomas Meunier réaliste qui s’est présenté en conférence de presse plus d’une heure après le coup de sifflet final de la défaite de la Belgique contre l’Italie (1-2) en quarts de finale de l’Euro, vendredi à Munich. Comme à son habitude, le latéral belge n’a pas cherché d’excuses. “C’est notre plus mauvais match de l’Euro, on a pris l’eau dans tous les compartiments”, a-t-il commenté.
  1. “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnelle: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnel­le: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    Six jours après l’élimination précoce de la Belgique à l’Euro 2020, Roberto Martinez s’est présenté face aux journalistes pour le traditionnel bilan d’après-tournoi. Un examen initialement prévu samedi dernier, qu’il avait souhaité reporter de quelques jours. À tête reposée, après avoir laissé se dissiper l’“émotion”, le sélectionneur a confirmé son envie de poursuivre l’aventure à la tête des Diables. Il considère que la sortie en quart de finale n’est pas un échec et envisage le futur avec optimisme, se basant notamment sur une liste de 12 jeunes joueurs prêts à rendre l’effectif plus concurrentiel.
  2. Doku au (premier grand) rendez-vous, le couac Vertonghen: les notes des Diables

    Doku au (premier grand) ren­dez-vous, le couac Vertonghen: les notes des Diables

    La Belgique n’est pas parvenue à se qualifier pour le dernier carré de l’Euro 2020. Vendredi à Munich, les Diables Rouges se sont inclinés 1-2 devant l’Italie. C’est avec Kevin De Bruyne, mais sans Eden Hazard, que la Belgique a entamé son quatrième quart de finale consécutif dans un tournoi majeur. Pour remplacer son capitaine, Roberto Martinez a surpris en lançant le benjamin du groupe Jérémy Doku. Un choix payant. L'ancien Anderlechtois a été le meilleur Diable (7). La jeunesse a pris le pas sur l’expérience. Auteur d’une erreur sur le but d'ouverture, Jan Vertonghen (4) a précipité la chute des siens.
  3. De la catastrophe à l’espoir: les buts de la folle première période entre les Diables et l’Italie

    De la catastrop­he à l’espoir: les buts de la folle première période entre les Diables et l’Italie

    Quel match! La Belgique et l’Italie ont offert un grand spectacle durant les 45 premières minutes du choc des quarts de finale de l’Euro 2020. Outre l'incroyable tempo, des buts de grande classe et un scénario haletant avec deux buts plantés à trois minutes d'intervalle juste avant le repos. Menés de deux buts, les Diables se sont offert le droit d’y croire grâce à un penalty provoqué par Doku et transformé par Lukaku.