Plein écran
. © HLN

Ce que pense Roberto Martinez des adversaires des Diables

Après avoir savouré un 30 sur 30 en qualifications, Robert Martinez mettait l'accent sur la préparation nécessaire pour aborder l'Euro 2020 du 12 juin au 12 juillet en connaissance de cause. Les Diables Rouges ont appris que la Finlande les accompagnerait dans le groupe B avec la Russie et le Danemark, avec d'ailleurs un match contre les Finlandais dont le sélectionneur national se méfie.

"C'est à la fois très enthousiasmant de jouer contre la Finlande, mais c'est aussi difficile parce que les Finlandais vont disputer le premier Euro de leur histoire. Ils n'auront rien à perdre et auront beaucoup d'envie. Ce sera un match emprunt de beaucoup d'émotion, comme celui que nous avons connu contre le Panama à la Coupe du monde. Il faudra se servir de cette expérience", a estimé Roberto Martinez au micro de Sporza. 

“Bien réfléchir à nos déplacements”

“La Finlande sera le troisième adversaire des Diables Rouges à Saint-Péterbourg, en Russie, le 22 juin après avoir entamé les débats contre les Russes le 13 juin obligeant ensuite la Belgique à faire l'aller-retour à Copenhague pour défier le Danemark le 18 juin. "Ce sera un match difficile face à des Danois qui joueront chez eux. C'est une très bonne équipe avec une grosse mentalité car lorsqu'ils disputent un Euro, ils veulent le gagner. Le Danemark s'est qualifié dans un groupe difficile avec la Suisse et l'Irlande.”

“Il faudra bien préparer ces rencontres et bien réfléchir surtout à nos déplacements, à essayer de passer le moins de temps dans les avions et à limiter les voyages. Nous avons une option à Saint-Péterbourg comme camp de base et d'un point de vue logistique, c'est peut-être l'option la plus sage. On nous cite comme favoris. Nous avons terminé meilleure équipe des qualifications, il faut savoir savourer cela et le célébrer, mais à présent il faut se concentrer sur le premier match qu'il nous faut gagner."

  1. Les espoirs de titre s’envolent pour City et De Bruyne

    Les espoirs de titre s’envolent pour City et De Bruyne

    Les derniers espoirs de titre de Manchester City se sont-ils envolés, samedi soir, sur la pelouse de l’Ethiad Stadium? Alors que Liverpool a tranquillement disposé de Bournemouth, plus tôt dans la journée (0-3), Manchester City a encaissé un faux-pas supplémentaire dans le derby mancunien. Pas aidés par le VAR, les Citizens, trop rapidement été menés 0-2, ont réduit l’écart trop tard pour espérer revenir dans le match contre le rival, Manchester United (1-2). Alors qu’il reste encore 22 journées à jouer, Manchester City semble déjà écarté de la course au titre: les Citizens accusent un débours de 14 points sur les Reds et pourraient même se retrouver à six points de la deuxième place de Leicester, si Youri Tielemans et ses partenaires s’imposent à Aston Villa, dimanche après-midi.