Photo News
Plein écran
© Photo News

De Bruyne et Lukaku toujours au top, Doku réussit sa première, Chadli et Trossard décevants: les notes des Diables

BulletinLa Belgique, déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020, a assuré la première place du groupe B en s'imposant face à la Finlande à Saint-Pétersbourg lundi. Roberto Martinez avait décidé d’effectuer un large turnover pour ce 3e et dernier match de poules. Alors que la défense n’a pas eu beaucoup de travail, Nacer Chadli et Leondro Trossard n'ont pas profité de la chance d’être dans le onze de base, livrant une prestation sans relief. À l’inverse, Jérémy Doku a été très intéressant. Les cadors de retour de blessures Witsel et Hazard ont montré qu’ils ont retrouvé la forme avant la phase à élimination directe. De leur côté, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku ont (encore) rendu une copie propre. Bulletin.

  1. #Le12eDiable, c’est vous: partagez vos émotions devant Belgique-Portugal

    #Le12eDiable, c’est vous: partagez vos émotions devant Belgique-Portugal

    On le sait, cet Euro sera particulier. Mais les stades partiellement vides et les jauges de rassemblements doivent-ils nous empêcher de vibrer? Bien sûr que non! Nos Diables, placés parmi les favoris, auront besoin d’un maximum d’ondes positives, même depuis chez vous ou depuis la terrasse d’un bar. Et cela continue ce dimanche face au Portugal. Nous vous proposons d’être le relais de vos émotions. Filmez-vous pendant que la Belgique joue et envoyez-nous vos meilleures vidéos ou partagez-les sur les réseaux sociaux avec le hashtag #Le12eDiable. Vous aurez peut-être la chance de figurer dans l’un de nos clips.
  2. Première place et neuf sur neuf: mission accomplie pour les Diables face à la Finlande

    Première place et neuf sur neuf: mission accomplie pour les Diables face à la Finlande

    Pas de place aux calculs. Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, la Belgique a terminé le travail contre la Finlande (0-2) pour valider la première place du groupe B. Ce succès a mis du temps à se dessiner, mais les Hiboux ont finalement craqué en seconde période face à la domination intense des Diables. Forte de ses trois victoires et de la forme affichée par ses stars, notre sélection va entamer la phase finale avec le plein de confiance.
  1. Une équipe “créative” et “sympathique”, Lukaku “charismatique”: les Diables vus d’Italie

    Une équipe “créative” et “sympathi­que”, Lukaku “charisma­ti­que”: les Diables vus d’Italie

    “Pour faire court, disons que nous avons démontré que nous étions davantage une équipe qu’eux.” L'avis d’Antonio Conte est clair, tranché, lorsqu’on lui demande de comparer la Squadra aux Diables. Le reflet de l'image entretenue au pays envers notre équipe équipe nationale? “La Belgique est surtout évoquée par le prisme Lukaku. On note la force de frappe créative et offensive de l’équipe, mais on souligne également que défensivement, il y a des trucs à faire", avance Johann Crochet, journaliste et spécialiste du football italien pour le média français RMC. “Ici, tout le monde est bien conscient que l’Italie n’est pas forcément favorite et que la Belgique s’érige comme un gros test.”