DR
Plein écran
© DR

De “pas du tout flexible” à “impossible de le critiquer”: Roberto Martinez est-il trop têtu tactiquement?

“On a montré qu’on était flexibles tactiquement, trois jours après avoir affronté la Grèce”. Flexible, le mot est lâché par Roberto Martinez devant les journalistes après la victoire convaincante contre la Croatie. Le sélectionneur des Diables aime l’employer. Et l’appliquer? Paradoxalement, certains observateurs pointent un manque de diversité tactique sans forcément le reprocher à l’ancien coach d’Everton, qui peut s'appuyer sur des résultats probants pour légitimer des choix parfois jugés conservateurs. Ses partisans, eux, rappellent notamment son coup de génie gagnant contre le Brésil au Mondial 2018. Alors, têtu Roberto Martinez?

  1. Un duel contre le Portugal se rapproche: quel parcours jusqu’en finale pour les Diables?
    MISE À JOUR

    Un duel contre le Portugal se rapproche: quel parcours jusqu’en finale pour les Diables?

    La Belgique ne connait toujours pas l'identité de son adversaire en huitièmes de finale de l'Euro 2020 de football après les matches du groupe D joués mardi. Mais, après le dénouement dans le groupe D, le scénario le plus probable serait un affrontement face au Portugal, selon les statisticiens de la KU Leuven. Les Diables pourraient ensuite croiser la route de l’Italie en quarts, la France en demies et l’Angleterre en finale.
  2. La Finlande prête à jouer “le match le plus important de son histoire” face aux Diables

    La Finlande prête à jouer “le match le plus important de son histoire” face aux Diables

    La Finlande, petit poucet théorique du groupe B de l'Euro 2020 de football n'est qu'à un point d'une qualification historique pour les huitièmes de finale. La motivation est donc grande chez les "Hiboux du coach Markku Kanerva même s'ils seront opposés pour la circonstance à la Belgique, première équipe au classement mondial de la FIFA, lundi soir à Saint-Pétersbourg (21h00). "Ce sera le match le plus important de l'histoire du football finlandais", a reconnu Kanerva, dimanche lors de la conférence de presse d'avant-match.
  3. De Bruyne et Lukaku toujours au top, Doku réussit sa première, Chadli et Trossard décevants: les notes des Diables
    Bulletin

    De Bruyne et Lukaku toujours au top, Doku réussit sa première, Chadli et Trossard décevants: les notes des Diables

    La Belgique, déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020, a assuré la première place du groupe B en s'imposant face à la Finlande à Saint-Pétersbourg lundi. Roberto Martinez avait décidé d’effectuer un large turnover pour ce 3e et dernier match de poules. Alors que la défense n’a pas eu beaucoup de travail, Nacer Chadli et Leondro Trossard n'ont pas profité de la chance d’être dans le onze de base, livrant une prestation sans relief. À l’inverse, Jérémy Doku a été très intéressant. Les cadors de retour de blessures Witsel et Hazard ont montré qu’ils ont retrouvé la forme avant la phase à élimination directe. De leur côté, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku ont (encore) rendu une copie propre. Bulletin.
  4. Witsel à l’Euro, pour quoi faire? “Cela peut paraître fou de tenter le coup”

    Witsel à l’Euro, pour quoi faire? “Cela peut paraître fou de tenter le coup”

    Objectif Finlande. 163 jours après sa dernière apparition en match officiel, Axel Witsel pourrait retrouver la compétition le 21 juin prochain. Engagé dans un périlleux contre-la-montre depuis cinq mois, le Liégeois a pu compter sur un précieux allié, Roberto Martinez. Malgré les incertitudes, le sélectionneur des Diables n’a pas hésité à coucher son nom sur la liste des 26 heureux élus invités à disputer l’Euro. “Son expérience et son aura sont nécessaires dans le vestiaire”, s'accordent Régis Brouard, Will Still, Mbo Mpenza et Frédéric Waseige. Et sur le terrain? Un Witsel à temps partiel ou contraint au chômage technique? Perspectives.
  1. Les galères d'Eden Hazard peuvent-elles l'empêcher de briller à l'Euro? “Il voudra montrer qu’il n’est pas mort”

    Les galères d'Eden Hazard peu­vent-el­les l'empêcher de briller à l'Euro? “Il voudra montrer qu’il n’est pas mort”

    Eden dans son jardin. Après des mois rythmés par les blessures et les critiques, l’aîné de la fratrie Hazard a quitté Madrid pour retrouver le Centre National de Tubize, situé à une dizaine de kilomètres du cocon familial, et les Diables. Un peu de confiance et de quiétude aussi? Sans doute. Pour le temps de jeu et les sensations, il faudra encore patienter. Le match amical contre la Grèce (ce jeudi à 20H45) arrive trop tôt. Et l’Euro? “Le changement de contexte va lui faire du bien”, clament en choeur les experts sondés. Parole à Mbo Mpenza, Will Still, Régis Brouard et Frédéric Waseige.
  2. L’œil de Cazarre sur les Diables: “L’expérience du seum va aider la Belgique à l’Euro”
    Interview

    L’œil de Cazarre sur les Diables: “L’expérience du seum va aider la Belgique à l’Euro”

    À Bruxelles, sa belle. Julien Cazarre a trouvé l’amour dans notre capitale et partage son temps entre le plat pays et sa France natale. “Ma copine s'énerve quand je lui dis que la France et la Belgique sont favorites au même niveau pour l’Euro. Elle a peur d’y croire et d’être à nouveau déçue.” Pour la paix des ménages, l'ancien pensionnaire d’Action discrète? “Non, les Diables ont un vrai coup à jouer.” Les raisons d’y croire? “L’énorme De Bruyne”, “la saison monstrueuse de Lukaku” et la “maturité”. Entre autres. Entretien.