Plein écran
Vincent Kompany © Action Images via Reuters

Des stars et de l’émotion: retour sur le jubilé de Vincent Kompany avec Manchester City

En imagesSoirée d’au revoir inoubliable pour Vincent Kompany. Le club a baptisé une allée du complexe d’entraînement à son nom et une statue à son effigie va être placée devant le stade Etihad. S’il n’a pas joué la rencontre de gala en raison d’une blessure, Kompany a observé depuis le banc de touche le partage entre les légendes de Manchester City et celles de Premier League devant 61.000 spectateurs.

Vincent Kompany n’a pas pu participer à son jubilé avec Manchester City mercredi soir à l’Ethiad Stadium de Manchester en raison d’une légère blessure aux ischio-jambiers. Cela n’a pas empêché le Diable Rouge d’être le phare d’une soirée destinée à lui rendre hommage mais aussi à récolter des fonds pour ‘tackle4mcr’, une initiative lancée par Kompany avec le bourgmestre de Manchester Andy Burnham pour aider les sans abris de la ville anglaise.

Accueilli sur la pelouse par une haie d’honneur, félicité par trois autres légendes du club et ovationné par le public dans un stade rempli à craquer, ‘Vince The Prince’ a pris la parole avant le début de la rencontre pour remercier les personnes présentes, joueurs comme spectateurs.

“Merci à tous! Bien sûr, je suis blessé pour mon propre jubilé. Qu’est ce que vous pensiez? Ce n’est pas grave, je serai là pour le jubilé de David Silva”, a-t-il plaisanté. “Je suis quand même content même si je ne joue pas. Ce soir, j’ai l’opportunité de revivre certains souvenirs. C’est un jour très émouvant pour moi”, a-t-il ajouté devant les 61.000 spectateurs présents.

Plein écran
Pep Guardiola, Roberto Martinez et Thierry Henry © AFP

Un partage 2-2 

Kompany a ensuite laissé la place au jeu avec le duel entre les ‘Manchester City Legends’ et les ‘Premier League All-Stars’. Un duel qui s’est soldé par un partage 2-2. Robbie Keane et Robin Van Persie ont marqué pour les Premier League All-Stars tandis que Martin Petrov et Benjani Mwaruwaria ont inscrit les goals des Citizens.

Sergio Agüero, Craig Bellamy, Samir Nasri, David Silva, Nigel De jong, Shay Given, Pablo Zabaleta et Joe Hart ont notamment joué en faveur des Mancuniens, guidés par Pep Guardiola. En face, Edwin Van Der Sar, Gary Neville, Jamie Carragher, Ashley Cole, Ryan Giggs, Paul Scholes, Robbie Keane ou encore Robbie Van Persie ont évolué sous les ordres du sélectionneur national Roberto Martinez. Les équipiers de Kompany à Anderlecht Elias Cobbaut, Kenny Saief, Hotman El Kababri et Michel Vlap (en plus de Nasri) ont également particpé à la rencontre tout comme le frère de Vincent, François Kompany. Blessé, Thierry Henry est en revanche resté en bord de terrain.

Plein écran
Vincent Kompany © Photo News

Une sculpture à son effigie

Dans l’après-midi, Vincent Kompany avait été mis à l’honneur à l’Académie de City où une allée du centre d’entraînement porte désormais son nom et est ornée d’un portrait en mosaïque inspiré de la célébration de son but lors du derby mancunien de 2012.

Le président de Manchester City Khaldoon Al Mubarak a également révélé que le club avait commandé une sculpture pour rendre hommage publiquement au joueur et célébrer sa contribution à l’histoire de Manchester City. Une fois terminée, la sculpture occupera une place de choix à l’extérieur du stade Etihad.

Actif à Manchester City de 2008 à 2019, Kompany a disputé 360 matches avec les Skyblues en remportant 4 titres de champion, deux FA Cup, quatre League Cup et deux Community Shield. 

Les sélections

Légendes de Manchester City: Joe Hart, Costel Pantilimon, Vincent Kompany, Aleksandar Kolarov, Joleon Lescott, Micah Richards, Kolo Toure, Pablo Zabaleta, Richard Dunne, Gael Clichy, Nigel De Jong, Samir Nasri, Shaun Wright-Phillips, Stephen Ireland, Dietmar Hamann, James Milner, Craig Bellamy, Edin Dzeko, Mario Balotelli, Benjani.

Légendes de la Premier League: Edwin van der Sar, Shay Given, Phil Neville, Gary Neville, John O’Shea, Wes Brown, Paul Scholes, Nicky Butt, Michael Carrick, Ryan Giggs, Rafael van der Vaart, Cesc Fabregas, Thierry Henry, Robin van Persie.

Plein écran
Vincent Kompany et Thierry Henry © Photo News
Plein écran
Sergio Aguero et Ryan Giggs © AFP
Plein écran
Robbie Keane, Robin van Persie et Paul Scholes © AFP
Plein écran
© AFP
Plein écran
Samir Nasri et Michael Carrick © AFP
Plein écran
Guardiola et Kompany © rv
Plein écran
Vincent Kompany © Action Images via Reuters
Plein écran
Francois Kompany et Kenny Saief © Photo News
Plein écran
Vincent et François Kompany © Action Images via Reuters
Plein écran
Benjani © Photo News
Plein écran
© AFP
Plein écran
L’arbitre Mark Halsey et Paul Scholes © Photo News
Plein écran
Benjani félicité par Micah Richards © AFP
Plein écran
Ryan Giggs, Joleon Lescott et Pablo Zabaleta © AFP
Plein écran
Vincent Kompany et Sergio Aguero © Action Images via Reuters
Plein écran
Robin van Persie taclé par Nigel de Jong © AFP
Plein écran
Gary Neville et Jamie Carragher © AFP
Plein écran
Vincent Kompany © Action Images via Reuters
  1. Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Mauvaise opération pour l’Inter et Lukaku, service minimum pour Denayer et l’OL

    Soirée mouvementée pour l’Inter de Romelu Lukaku en Ligue des Champions. Reversés dans un groupe particulièrement corsé avec Dortmund et le Barça, l’Inter ne pouvait pas manquer son premier rendez-vous européen de la saison, contre le Slavia Prague, à domicile. Mais, incapables de faire la différence, les Interistes se sont fait surprendre en contre par un certain Peter Olayinka, ancien joueur de Zulte Waregem. Les Nerazzurri ont assuré le minimum en égalisant dans les arrêts de jeu, mais c’est loin de suffire à leur bonheur avant un déplacement périlleux à Barcelone, dans deux semaines. Partage également pour Jason Denayer. Pourtant mené à la pause, l’Olympique Lyonnais est revenu au score dès le retour des vestiaires contre le Zenit Saint-Petersbourg pour arracher la premier point de sa campagne européenne (1-1).