Photo News
Plein écran
© Photo News

Eden Hazard: “J’espérais jouer un peu plus”

Après avoir joué huit minutes dimanche dernier en amical contre la Croatie, Eden Hazard qui n’avait plus évolué sous le maillot des Diables depuis un an et demi, a joué les 20 dernières minutes du premier match de la Belgique à l’Euro samedi à Saint-Petersbourg face à la Russie (3-0).

  1. Une équipe “créative” et “sympathique”, Lukaku “charismatique”: les Diables vus d’Italie

    Une équipe “créative” et “sympathi­que”, Lukaku “charisma­ti­que”: les Diables vus d’Italie

    “Pour faire court, disons que nous avons démontré que nous étions davantage une équipe qu’eux.” L'avis d’Antonio Conte est clair, tranché, lorsqu’on lui demande de comparer la Squadra aux Diables. Le reflet de l'image entretenue au pays envers notre équipe équipe nationale? “La Belgique est surtout évoquée par le prisme Lukaku. On note la force de frappe créative et offensive de l’équipe, mais on souligne également que défensivement, il y a des trucs à faire", avance Johann Crochet, journaliste et spécialiste du football italien pour le média français RMC. “Ici, tout le monde est bien conscient que l’Italie n’est pas forcément favorite et que la Belgique s’érige comme un gros test.”
  2. Une entrée en matière idéale pour les Diables Rouges

    Une entrée en matière idéale pour les Diables Rouges

    En toute sérénité! Contre des Russes qu’ils avaient dominés à deux reprises lors des éliminatoires, les Diables Rouges ont fait le boulot, samedi soir, en ouverture de leur championnat d’Europe. Un doublé de Romelu Lukaku, un but de Thomas Meunier et une victoire qui permet à la Belgique de s’installer aux commandes de son groupe avant le déplacement à Copenhague, jeudi soir. Un départ idéal pour l’équipe de Roberto Martinez, avec toutefois une ombre au tableau: les sorties sur blessures de Timothy Castagne (pommette cassée et Euro terminé) et de Jan Vertonghen, légèrement touché à la cheville.
  1. “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnelle: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnel­le: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    Six jours après l’élimination précoce de la Belgique à l’Euro 2020, Roberto Martinez s’est présenté face aux journalistes pour le traditionnel bilan d’après-tournoi. Un examen initialement prévu samedi dernier, qu’il avait souhaité reporter de quelques jours. À tête reposée, après avoir laissé se dissiper l’“émotion”, le sélectionneur a confirmé son envie de poursuivre l’aventure à la tête des Diables. Il considère que la sortie en quart de finale n’est pas un échec et envisage le futur avec optimisme, se basant notamment sur une liste de 12 jeunes joueurs prêts à rendre l’effectif plus concurrentiel.
  2. Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    La course au Ballon d’Or est lancée. Cette année, les votes seront forcément influencés par ce qu’il s’est passé à l’Euro et à la Copa America. Souvent désigné comme un candidat à la victoire finale, Kevin De Bruyne a perdu du terrain sur le grand favori, Lionel Messi, sacré avec l’Argentine en Amérique du Sud. Jorginho, qui a fait le doublé Ligue des Champions - Euro, est devenu le principal concurrent de La Pulga, même si d’autres stars restent en embuscade.
  3. Lukaku au top, la surprise Boyata, Tielemans en retrait: les notes des Diables

    Lukaku au top, la surprise Boyata, Tielemans en retrait: les notes des Diables

    Les Diables n’ont pas manqué leur entrée en lice dans cet Euro 2020. Samedi à Saint-Pétersbourg, la Belgique a maîtrisé son sujet contre la Russie dans son premier match du groupe B. Profitant notamment de deux erreurs défensives, notre équipe nationale s’est imposée 3-0 grâce à un doublé de Romelu Lukaku, homme du match, et un but Thomas Meunier. Les deux buteurs se retrouvent sur notre podium accompagnés par la surprise Dedryck Boyata. Bulletin.