Plein écran
Eden Hazard © Photo News

Eden Hazard: “Perdre avec Chelsea est une déception, avec le Real c’est un désastre”

Alors qu’il s’apprête à découvrir la Ligue des Champions avec le Real Madrid, Eden Hazard a été invité à comparer la Maison Blanche avec son ancien club, Chelsea.

Eden Hazard est dans les starting-blocks. Sa blessure à la cuisse derrière lui, le Diable devrait participer à l’entrée en lice du Real Madrid en Ligue des Champions face à Paris mercredi soir. Un immense choc pour commencer, et tous les regards seront évidemment portés sur la nouvelle star merengue.

“La connexion” entre le Real et la C1

Lors d’un entretien accordé à l’UEFA, Eden Hazard a confié son impatience de disputer cette compétition si importante pour la Maison Blanche. “Dès que je suis arrivé, j’ai senti la connexion entre le Real Madrid et la Ligue des Champions. On le sent car c’est le club qui l’a gagné le plus grand nombre de fois. Quand on est au Real Madrid, on se rend compte que tout le monde veut gagner la C1. C’est pour ça que je crois qu’il y a tant d’attentes dans cette compétition”, a-t-il estimé.

Son “rêve” de jouer au Real

Le meneur de jeu ne cesse de le répéter: il vit un rêve éveillé en jouant ici au Real Madrid. “C’était dans mes plans. Quand j’étais à Chelsea, je savais que mon rêve était de jouer pour ce club un jour. Je ne m’attendais pas à jouer sept ans à Chelsea, mais à la fin tout s’est bien passé et j’ai eu la chance de gagner quelque chose chaque année. Je crois que c’est pour ça que j’y suis resté aussi longtemps”, confie le capitaine belge.

“Comme un gamin” de travailler avec Zidane

Et si le Real Madrid est si “spécial” aux yeux d’Eden Hazard, son entraîneur Zinédine Zidane n’y est pas étranger: “Zidane a joué au Real Madrid quand j’ai commencé ma carrière de footballeur. Alors, pour moi, c’était ‘le club’. Quand j’étais petit, je supportais le Real. Cela fait plus d’un mois que je travaille avec Zidane et je suis heureux. Je me sens comme un gamin”, s’enthousiasme-t-il.

“Les fans sont réellement des fans”

Hazard conclut en comparant la ferveur des supporters du Real Madrid avec celle des fans de Chelsea. “Ici, les fans sont réellement des fans. En Angleterre, il n’y avait pas tant de fans. Les gens de là-bas aiment le football mais ils ne sont pas aussi fanatiques pour leurs équipes. Quand j’étais à Chelsea et que nous perdions, nous étions déçus comme les supporters, mais je n’ai jamais senti que c’était un désastre comme ici”