Roberto Martinez
Plein écran
Roberto Martinez © Photo News

Hazard, Fellaini, Witsel: ce qu’en pense Roberto Martinez

Interrogé par HLN à quatre mois de l’Euro, Roberto Martinez a fait le point sur la situation de plusieurs joueurs qui font l’actualité ces derniers temps. 

  1. “Génération rouillée”, “un pays à plat”: la presse européenne pointe le nouvel échec des Diables

    “Génération rouillée”, “un pays à plat”: la presse européenne pointe le nouvel échec des Diables

    Le coup d’arrêt est brutal. Encore une fois. Après avoir résisté valeureusement face au Portugal de Cristiano Ronaldo, les Diables sont tombés sur plus forts qu’eux, face à l’Italie. Une élimination logique qui s'apparente à la fin d’une ère, même si le prochain Mondial débute dans 17 mois à peine. Après l’élimination précoce face à la Squadra, la presse européenne s'interroge sur l’avenir de notre équipe nationale et souligne unanimement le nouvel échec d’une génération dorée qui ne parvient pas à traduire le talent et les attentes en trophée.
  2. Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    La course au Ballon d’Or est lancée. Cette année, les votes seront forcément influencés par ce qu’il s’est passé à l’Euro et à la Copa America. Souvent désigné comme un candidat à la victoire finale, Kevin De Bruyne a perdu du terrain sur le grand favori, Lionel Messi, sacré avec l’Argentine en Amérique du Sud. Jorginho, qui a fait le doublé Ligue des Champions - Euro, est devenu le principal concurrent de La Pulga, même si d’autres stars restent en embuscade.
  3. Pas de trophée pour la génération dorée des Diables, un échec? “Nous n’avons rien à nous reprocher”

    Pas de trophée pour la génération dorée des Diables, un échec? “Nous n’avons rien à nous reprocher”

    Raté. Encore une fois. Pour la troisième fois lors des quatre derniers grands tournois, les Diables ont quitté la compétition au stade des quarts de finale. La génération dite dorée risque de ne remporter aucun trophée majeur, même si le Mondial disputé dans 1,5 an laisse encore entrevoir un petit espoir. Rien gagner avec un tel effectif et après autant de chances, est-ce un échec? Dans un entretien accordé à Sport/Foot Magazine, Toby Alderweireld donne une réponse claire: non.