Plein écran
Le sélectionneur Roberto Martinez © BELGA

Kompany, le retour de Fellaini, le statut de favori: Roberto Martinez fait le point

À moins de six mois du début de l’Euro 2020, Roberto Martinez évoque le défi qui attend les Diables. Le sélectionneur assure dans les journaux du groupe Rossel que le groupe a mûri et est prêt à “gérer la pression”. Il pointe les Diables parmi les huit nations susceptibles de soulever le trophée à Wembley. Il se penche aussi sur le cas Kompany et le possible retour de Fellaini. 

Le 13 juin prochain, les Diables retrouveront le stade Krestovski, là où le rêve avait pris fin face à la France lors du Mondial 2018. Cette fois, l’enceinte de Saint-Pétersbourg sera synonyme du début d’une nouvelle aventure. Notre équipe nationale y entamera son championnat d’Europe. “Huit nations sont favorites et nous en faisons partie”, commente le sélectionneur qui accepte d’endosser ce statut.

Il loue la “personnalité” de son effectif et les progrès tactiques. “On grandit chaque jour un peu plus.” Le mois de mars, où la première trêve internationale est programmée, s’avérera décisif pour la suite des événements. Vincent Kompany et Marouane Fellani, entre autres, sont prévenus. 

Plein écran
© Photo News

“Kompany? C’est un super joueur, mais il doit jouer (...) On décidera en mars mais je peux déjà dire qu’il ne sera pas dans le groupe simplement parce que c’est un leader.” Pour Fellaini, l'échéance est identique. “On fera le point avec le groupe en mars”, mais le sélectionneur laisse la porte ouverte à un retour de “Big Mo”.

Dans son passage en revue des individualités, il offre une place de choix à l’“impressionnant” Thorgan Hazard. “C’est lui qui a connu le plus grand développement.”

  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?