Plein écran
© Photo News

La communication “diplomatique” de Roberto Martinez agace: “C’est de pire en pire”

À la tête des Diables depuis plus de quatre ans, Roberto Martinez a imposé son style spectaculaire sur le terrain et tout en retenue face aux journalistes. Pour le spectacle, direction la pelouse et non la salle de presse où le sélectionneur opte pour un style beaucoup moins offensif. Un discours maîtrisé voire policé qui agace certains observateurs. “C’est de pire en pire”, estime Marc Degryse. 

  1. Roberto Martinez comptait sur Eden Hazard, avant d'apprendre sa nouvelle blessure
    DIABLES ROUGES

    Roberto Martinez comptait sur Eden Hazard, avant d'apprend­re sa nouvelle blessure

    Roberto Martinez a repris Eden Hazard dans sa sélection de 33 joueurs pour les trois prochains rendez-vous des Diables Rouges, un match de préparation et deux rencontres de Ligue des Nations. Le sélectionneur espagnol de l’équipe nationale comptait en effet sur Eden Hazard, mais à condition que le Madrilène joue bien mercredi et dimanche en championnat d’Espagne pour son retour à la compétition. Ce qui est remis en question après l’annonce d’une nouvelle blessure mercredi.
  2. Un doublé du capitaine Lukaku offre la victoire aux Diables Rouges en Islande

    Un doublé du capitaine Lukaku offre la victoire aux Diables Rouges en Islande

    Tout en maîtrise, la Belgique s’est logiquement imposée en Islande lors de 4e journée de la Ligue des nations. Trois jours après leur défaite (2-1) en Angleterre, les Diables Rouges ont fait face à une valeureuse équipe islandaise, mais ont rendu une copie satisfaisante. Incertain avant la rencontre, le capitaine Romelu Lukaku s’est offert un doublé. Les hommes de Roberto Martinez font la bonne affaire de la soirée en grimpant à la première place de leur groupe après la défaite surprise de l’Angleterre face au Danemark (0-1).