Plein écran
© Photo News

"Le manque de diversité au sein des fédérations est le véritable racisme”

Les cris de singe que Romelu Lukaku a entendus dimanche à Cagliari ont également frappé Vincent Kompany. Lors d'un entretien avec Sky Sports, il montre du doigt les différentes autorités du football qui, selon lui, n'ont pas la diversité nécessaire pour s'attaquer au problème en profondeur. 

"Le vrai problème réside dans les organisations et les personnes qui doivent prendre des décisions sur ces questions ", explique Kompany. "Le vrai racisme, c'est qu'aucune de ces organisations ne peut vraiment comprendre ce que vit Romelu. Vous avez affaire à un groupe de décideurs qui lui disent ce qu'il doit penser et ce qu'il doit ressentir, alors qu'ils n'ont aucune idée de ce qu'il a vécu dans sa vie. C'est de ça dont il s'agit vraiment”. 

"Si vous regardez les conseils d'administration de l'UEFA ou de la FIFA, les fédérations italienne ou anglaise, il y a un manque évident de diversité", poursuit Kompany. "Si vous n'avez pas assez de diversité dans des endroits comme les conseils d'administration, alors les bonnes décisions ne peuvent être prises au niveau des sanctions. C'est aussi simple que ça”.

Plein écran
© Photo News
  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?