La question de Thorgan Hazard au sélectionneur: “Va-t-il prolonger avec les Diables?” La réponse de Roberto Martinez: “Oui”.
Plein écran
La question de Thorgan Hazard au sélectionneur: “Va-t-il prolonger avec les Diables?” La réponse de Roberto Martinez: “Oui”. © REUTERS

Le “oui” de Roberto Martinez incite Mehdi Bayat à l’optimisme: “C’est positif”

Mise à jourLe sélectionneur des Diables Rouges était l’invité de Téléfoot ce dimanche et il a très brièvement évoqué son avenir, avec une réponse appréciée 

  1. Négociations avec Roberto Martinez: la réponse cinglante de Mehdi Bayat

    Négociati­ons avec Roberto Martinez: la réponse cinglante de Mehdi Bayat

    Roberto Martinez et les dirigeants de l’Union belge préparent activement le prochain championnat d’Europe et... l’avenir. La prolongation de contrat du sélectionneur est déjà envisagée et les négociations devraient bientôt s’accélérer. Jesse De Preter, agent du coach espagnol, estime que son client est “sous-payé depuis quatre ans” et regrette les sorties médiatiques des représentants de la fédération. De son côté, Mehdi Bayat assure qu’il n’y a aucun problème avec Roberto Martinez et considère que Jesse De Preter “a voulu faire l’intéressant”.
  2. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.
  3. Roberto Martinez à la tête des Diables, stop ou encore? “Arsenal le voulait”

    Roberto Martinez à la tête des Diables, stop ou encore? “Arsenal le voulait”

    L’Union belge et Roberto Martinez ont (enfin) entamé les discussions concernant une éventuelle prolongation de contrat. Lundi dernier, les échanges étaient axés sur le contenu et le projet. Le volet financier sera évoqué plus tard et risque de causer davantage de problèmes. L’entraîneur espagnol a été courtisé par de grandes écuries européennes ces derniers mois. “Arsenal le voulait” pour remplacer Unaï Emery, révèle Mehdi Bayat à nos confrères de Het Laaste Nieuws.