Les chiffres vertigineux du transfert de Romelu Lukaku à l’Inter Milan

Romelu Lukaku va devenir la recrue la plus chère de l’Histoire de l’Inter Milan. Arrivé en Italie dans la nuit de mercredi à jeudi, l’attaquant des Diables peut souffler: le feuilleton le concernant est presque terminé, et il va enfin découvrir la Serie A comme il le souhaitait. Du montant de l’opération à son futur salaire, en passant par l’attente que le Belge suscite à Milan, ce transfert est tout simplement colossal.

Tout ça… pour ça. Après plusieurs semaines, voire plusieurs mois, d’un feuilleton aux multiples rebondissements, Romelu Lukaku va rejoindre le club qui a toujours voulu l’attirer dans ses filets: l’Inter Milan. Le Diable est passé par toutes les émotions. Son transfert en Lombardie a d’abord été annoncé sur la bonne voie, avant que les négociations avec Manchester United ne s’éternisent.

L’Inter mise beaucoup sur Lukaku

Le point mort a même été atteint, et c’est à ce moment que la Juve est entrée dans la danse. Dans une impasse à Manchester, Lukaku ne voyait aucun inconvénient à rejoindre le champion d’Italie. Un autre obstacle est intervenu: son échange sec avec Paulo Dybala s’est heurté au refus de l’Argentin de rallier les Red Devils.

La Juve a abandonné l’idée de recruter le Diable, pas l’Inter. Malgré l’écart entre leurs premières offres (60 puis 65 millions d’euros) et la volonté de Manchester United (85 millions d’euros), les Nerazzurri ont toujours voulu y croire. Dans les ultimes heures du mercato, Anglais et Italiens sont finalement tombés d’accord pour un montant de 70 millions d’euros, plus 10 millions d’euros de bonus. La situation était devenue ingérable entre le Belge et son club: Lukaku était volontairement parti au bras de fer, et s’entraînait avec Anderlecht.

Finalement, cette opération fait les affaires de tout le monde. Romelu Lukaku va réaliser son rêve: découvrir la Serie A. Qui plus est dans une équipe où il sera la star. Son nouvel entraîneur, Antonio Conte, a toujours fait du Belge sa priorité absolue. Les Lombards souhaitent concurrencer la Juve en championnat et faire bonne figure en Ligue des champions.

Un transfert faramineux 

Le montant du transfert est loin d’être anecdotique. Ces 80 millions d’euros bonus compris font de Lukaku la recrue la plus chère de l’Histoire de l’Inter. Le précédent record est presque doublé: Christian Vieri avait coûté 46 millions d’euros, en 1999. C’est dire la pression que l’ancien Mauve va avoir sur ses épaules.

Lukaku entre également sur le podium des plus gros transferts entrants de Serie A, à la troisième place derrière Cristiano Ronaldo (117 millions d’euros) et Gonzalo Higuain (90 millions d’euros). En Lombardie, l’attaquant des Diables devrait toucher un salaire estimé à environ 16 millions d’euros brut par an, ce qui fait de lui le joueur de Serie A le mieux payé après Cristiano Ronaldo (31 millions d’euros par an).

Vous l’aurez compris, ce transfert est tout simplement faramineux. “Big Rom” est arrivé dans la nuit, vers 2h30 du matin, à l’aéroport de Milan où il a été accueilli par des dizaines de supporters et journalistes. Une première prise de température avant une journée qui marquera la fin de ses huit années en Angleterre. Lukaku va passer la traditionnelle visite médicale avant certainement l’officialisation du transfert.

Ah oui, dernier chiffre: le Belge entre sur le podium des transferts cumulés. Chelsea, Everton, Manchester et l’Inter ont dépensé 210 millions d’euros au total pour l’enrôler. Il est, une nouvelle fois, derrière Cristiano Ronaldo (230 millions d’euros sur trois transferts) mais surtout Neymar (310 millions d’euros sur deux transferts). 

Plein écran
Montage 7sur7 © Piktochart
Plein écran
Romelu Lukaku à son arrivée à l’aéroport de Milan © DR