Plein écran
© Instagram

Les confidences de Radja Nainggolan au “bad boy” du tennis italien

Radja Nainggolan et Fabio Fognini, l’enfant terrible du tennis italien, se sont retrouvés sur Instagram pour une discussion franche et intéressante. L’ex-Diable Rouge, prêté par l’Inter Milan à Cagliari, s’est montré élogieux à l’égard de Lautaro Martinez et Romelu Lukaku. Il a également évoqué son avenir personnel.

Les lives entre sportifs sont très en vogue depuis la crise du coronavirus, pour le plus grand bonheur des fans. Fabio Fognini, bad boy de l’ATP et compagnon de Flavia Pennetta, et le “Ninja”, ont offert un moment convivial à leurs fans sur les réseaux sociaux.

Prêté par l’Inter Milan à Cagliari , là où il s’était révélé en Serie A, le Belge ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Si le club sarde rêve de le conserver, Nainggolan se montre encore assez évasif son sur avenir.

“On verra. J’ai un contrat avec Inter jusqu’à l’été 2022. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve”, explique Radja. “J’ai toujours dit que le football s’arrêtera pour moi quand je raccrocherai les crampons. Mais maintenant que je suis ici à Cagliari, je voudrais transmettre mon expérience aux jeunes”, prolonge-t-il.

“Lautaro et Lukaku, le duo parfait”

L’Inter Milan souhaiterait vendre définitivement Nainggolan pour 18 millions d’euros. Si un accord devait être trouvé, les exigences salariales du joueur pourraient toutefois constituer un obstacle. Au cours de la discussion, l’ex-international belge est revenu sur sa période à l’AS Rome et à l’Inter Milan. “Rome est un endroit spécial pour moi. J’y ai laissé mon cœur. Jouer à l’AS Roma a été une expérience unique. Malheureusement, mon personnage, cette fierté, a fait que l’aventure s’est arrêtée là”, a-t-il commenté.

Avant d’évoquer son passage en demi-teinte à l’Inter Milan. “J’ai été malchanceux. J’y suis arrivé avec beaucoup d’enthousiasme, mais je me suis blessé. Cependant, quand je regarde les statistiques, je peux être satisfait. Et dans le vestiaire, je n’ai eu de problèmes avec personne. Lautaro Martínez? Quelle découverte! L’année dernière, il a moins joué car il y avait Icardi qui marquait beaucoup de buts, et puis il a dû se familiariser avec le football italien. Cette année, au contraire, dans les premiers matches et surtout en Ligue des champions, il a été impressionnant, il était seul. Et puis Lukaku est arrivé. C’est une bête. Lautaro est plus technique. Ensemble, ils forment un duo redoutable”.