Après son 9/9 dans son triptyque de septembre, la Belgique reste 1e
Plein écran
Après son 9/9 dans son triptyque de septembre, la Belgique reste 1e © Photo News

Les Diables Rouges toujours en tête du classement FIFA, la France délogée du podium

Les Diables Rouges ont conservé leur première place au classement FIFA publié jeudi par la Fédération internationale de football. La Belgique occupe cette 1e place mondiale depuis le 20 septembre 2018, soit trois ans d'affilée au faîte de la hiérarchie mondiale. Les Belges avaient déjà été numéros 1 mondiaux entre novembre 2015 et mars 2016.

  1. Le couac qui change tout: les Diables en grand danger après leur revers face au Maroc

    Le couac qui change tout: les Diables en grand danger après leur revers face au Maroc

    La douche froide. Battus à l’usure par une équipe du Maroc déchaînée (0-2), les Diables concèdent leur première défaite en phase de poules d’un Mondial au XXIe siècle. Une désillusion qui arrive au mauvais moment: la qualification de la Belgique pour les huitièmes de finale est maintenant compromise, et le match face à la Croatie jeudi apparaît comme une vraie finale. D’ici-là, cette nouvelle panne des hommes de Roberto Martinez ne manquera pas de faire (beaucoup) parler...
  2. “Pas de problème dans le vestiaire”: Hazard et Courtois calment le jeu et promettent des “guerriers” face à la Croatie

    “Pas de problème dans le vestiaire”: Hazard et Courtois calment le jeu et promettent des “guerriers” face à la Croatie

    “Il n’y a pas eu grand-chose.” Invités de dernière minute face à la presse, Thibaut Courtois et Eden Hazard ont tenté de calmer le jeu. Les deux Diables ont démenti les rumeurs d’une éventuelle altercation après la défaite face au Maroc, “des bêtises” selon eux, répétant qu’il n’y avait “aucun problème” dans le groupe, même si la période est “compliquée”. Concernant la réunion de lundi, le meneur de jeu a affirmé que le linge sale avait été lavé en famille: “Certaines choses n’ont pas dû plaire”, a reconnu Eden Hazard. Cap maintenant sur la Croatie, le capitaine des Diables promet “des guerriers” jeudi pour arracher la qualification.
  3. Diables, offrez-nous une dernière danse
    Edito

    Diables, of­frez-nous une dernière danse

    La Belgique joue sa survie face à la Croatie ce jeudi après-midi au stade Al Rayyan. Au bord de l’élimination après deux prestations médiocres, les Diables Rouges doivent se racheter et même si un match nul pourrait miraculeusement suffire, c’est une victoire, si possible avec la manière, qui est attendue ou plutôt espérée. Dans le cas contraire, une défaite assortie d’une élimination sans gloire signerait une bien triste fin, indigne d’une “génération dorée” qui a tant apporté au football et au peuple belges. Diables, offrez-nous cette dernière danse.