Plein écran
© BELGA
9
FIN
0
  • Romelu Lukaku 28' 41'
  • Nacer Chadli 31'
  • Christian Brolli 35'
  • Toby Alderweireld 43'
  • Youri Tielemans 45'+1'
  • Christian Benteke 79'
  • Yari Verschaeren 84'
  • Timothy Castagne 90'

Les Diables Rouges valident (déjà) leur ticket pour l'Euro en écrasant Saint-Marin

C’est fait! La Belgique disputera sa 6e phase finale d’un championnat d’Europe. Les Diables ont disposé facilement de Saint-Marin (9-0) pour devenir la première nation à valider son ticket pour l’Euro 2020. Avec un carton plein lors de ces éliminatoires (21/21), les hommes de Roberto Martinez sont déjà qualifiés alors qu’il reste encore trois matchs à jouer.

Note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    5/5

Les Belges joueront leur quatrième tournoi majeur d’affilée. Les 35.000 spectateurs présents au stade Roi Baudouin ont pu fêter cette qualification de la plus belle des manières. En balade, les Diables Rouges en ont passé neuf à Saint-Marin. Il aura fallu seulement 18 minutes aux coéquipiers d’Eden Hazard pour faire la différence dans cette rencontre avec six buts inscrits, soit un toutes les trois minutes, avant de rentrer au vestiaire. Malgré une domination écrasante (85%), le score était nul et vierge à la 28e minute mais c’était sans compter sur l’inévitable Romelu Lukaku qui a lancé la machine en s’offrant son 50e but en sélection avant de s’offrir un doublé.

Jamais inquiétés, les Diables Rouges sont passés proches de battre le record de buts inscrits contre Saint-Marin puisque le succès le plus large de l’Histoire de notre sélection contre les Saint-Marinais était de dix buts (en février 2001). Les Belges n’auront jamais tremblé dans ce groupe I avec sept victoires en sept matchs, seulement un but encaissé et 28 buts inscrits avec 12 buteurs différents.

L’homme du match: Romelu Lukaku

Incertain avant le début de la rencontre, Romelu Lukaku a tenu sa place dans le onze. Et comment aurait-il pu louper cette superbe soirée? L’attaquant de l’Inter s’est offert un doublé pour porter son total de buts en sélection à 51 réalisations. Sur deux frappes du pied droit, l’avant-centre a trompé Benedettini, criblé de tirs durant toute la soirée. L’ex-attaquant de Manchester United a également délivré un assist pour Nacer Chadli. 

Le détenteur du record de buts en équipe nationale avait promis que s’il marquait son 50e but avec les Diables, il distribuerait des places à deux associations: “Pour mon 50e but, j’aimerais donner 5.000 tickets à Kom op tegen kanker et à Diabetes Liga”. Voilà chose faite!

Plein écran
Romelu Lukaku a inscrit ses 50e et 51e buts en sélection. © GMAX AGENCY

Le moment marquant: le premier but de Verschaeren 

Il y a eu de nombreux moments marquants durant la soirée mais s'il faut en choisir un seul, c’est bien celui-là. À seulement 18 ans, Yari Verschaeren vient d’inscrire son premier but en sélection sur un penalty qu’il a lui-même provoqué. Mais c’est la façon dont a réagi toute l’équipe au moment où l’arbitre a désigné le point de penalty qui a été marquante. L’état d’esprit du groupe a été irréprochable. 

Lukaku, Hazard ou encore Mertens étant sortis, le tireur ne paraissait pas évident. Mais sans trop se poser de question, Yannick Ferreira Carrasco a donné le ballon au jeune anderlechtois. Et le Mauve n’a pas tremblé puisqu’il a inscrit son premier but en sélection lors de sa deuxième cap avec les A. 

Plein écran
Yari Verschaeren a inscrit son premier but en sélection à seulement 18 ans. © Photo News

La stat: 6

C’est le nombre de “clean sheets” que Thibaut Courtois vient d’aligner consécutivement avec les Diables. Une première dans sa carrière en sélection. Dans une période (très) compliquée avec le Real Madrid, cette statistique pourrait lui redonner un peu de confiance même s’il n’a pas eu l’occasion de se rassurer avec des arrêts tant la formation de Saint-Marin a peu tiré au but. 

Durant le match, les spectateurs ont applaudi chaleureusement et scandé le nom du gardien belge lors de sa première prise de balle de la rencontre... à la 49e minute de jeu. Lors du penalty sifflé en fin de match, on a également pu entendre le nom de Courtois descendre des tribunes. Un soutien qui devrait faire du bien à l’ex-joueur de Chelsea. 

La Belgique n’a encaissé qu’un seul but dans ces éliminatoires. C’était contre la Russie lors du premier match du groupe I, remporté par les Diables (3-1). Ce but avait été inscrit par Denis Cheryshev... sur une boulette de Thibaut Courtois.

Plein écran
Thibaut Courtois. © Photo News

La décla

Citation

On avait envie du dixième mais on ne l'a pas eu, dommage.

Eden Hazard

Le tweet

L’enseignement

Sérieuse et appliquée durant les qualifications, la Belgique peut tourner la tête vers l’Euro en juin prochain. Le groupe paraît plus soudé que jamais. Avec un état d’esprit remarquable, Hans Vanaken démontre ce qu’est capable de dégager cette équipe. Souvent appelé mais rarement aligné, le Brugeois n’a jamais exprimé de mal-être au sein du groupe et a répondu sur le terrain en livrant une copie très satisfaisante.

De son côté, le meilleur buteur de l’Histoire des Diables, Romelu Lukaku, pense déjà à cette compétition européenne et en fait un véritable objectif: “Je voudrais gagner un trophée avec mon pays”, a-t-il déclaré au micro de la RTBF à l’issue de la rencontre. La jeune garde des Diables Rouges, incarnée par Yari Verschaeren, pourrait également rendre de fiers services à l’équipe. Roberto Martinez a désormais huit mois pour consolider son groupe et aller chercher un titre international qui manque à cette génération dorée. 

Plein écran
Yari Verschaeren et Romelu Lukaku. © BELGA