Plein écran
Nacer Chadli fête son but en compagnie de Yannick Ferreira Carrasco et Dries Mertens. © AFP
0
FIN
4
  • Michy Batshuayi 43' 90'+2'
  • Dries Mertens 57'
  • Nacer Chadli 63'

Les Diables s’imposent sans briller face à Saint-Marin

Lors du 5e match de qualifications pour l’Euro 2020, les Diables Rouges se sont imposés face à la 211e et dernière équipe au classement FIFA dans un match très compliqué. Malgré une prestation médiocre notamment en première période, les Belges conservent leur première place du groupe I en enchaînant avec une cinquième victoire consécutive.

La note du match

    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    • Étoile
    1/5

Que ce fut dur pour les Diables Rouges! Il aura fallu 43 minutes aux joueurs de Roberto Martinez pour ouvrir le score, sur un penalty de Michy Batshuayi. Mauvais et imprécis, les Belges, sans les frères Hazard, ont déçu lors du premier acte face à des Saint-Marinais très courageux. Les entrées de Mertens et Chadli en seconde période ont fait un bien fou aux demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde puisque les deux joueurs ont marqué.

C’était la première fois de l’Histoire que le premier au classement FIFA, la Belgique, affrontait le dernier, Saint-Marin. Les Diables Rouges font un pas de plus vers la qualification pour le prochain Euro. Avec un 15/15, les Belges consolident leur première place dans ce groupe I. L’Ecosse, qui reçoit la Belgique lundi, s’est inclinée (1-2) à domicile face aux Russes qui conservent leur deuxième place avec 12 points à trois longueurs des Diables Rouges.

Plein écran
Michy Batshuayi. © Photo News

Le moment marquant

Les entrées de Mertens et Chadli

Juste après le début de la seconde période, Roberto Martinez décide de changer des choses et effectue deux changements coup sur coup. Divock Origi et Adnan Januzaj sont remplacés par Dries Mertens et Nacer Chadli. 

Une minute plus tard, le Napolitain met les Belges à l’abri sur son deuxième ballon et un service de... Nacer Chadli. Et moins de six minutes après le deuxième but, c’est la situation inverse qui vient amener le troisième but puisque le nouveau Mauve marque sur un service de l’ailier de Naples. C’est ce qu’on appelle un coaching gagnant.

Plein écran
Nacer Chadli. © Photo News

Homme du match

Michy Batshuayi

L’attaquant de Chelsea a inscrit un doublé ce vendredi soir et porte désormais son total de but en sélection à 15 en seulement 27 matchs. Le Diable a d’abord ouvert le score sur un penalty magnifiquement tiré puis en toute fin de match sur une tête piquée. 

“Le premier but, c’est un penalty, le deuxième est dans le jeu, donc je suis plus content du second”, a confié Michy Batshuayi au micro de la RTBF. “Cela m’a un peu étonné de commencer, mais l’important est d’être présent quand on fait appel à moi et je crois que j’ai été présent”, a ajouté l’attaquant des Diables qui ne serait pas contre jouer avec Lukaku.

Il a beaucoup travaillé devant et a buté à plusieurs reprises sur un gardien Saint-Marinais en grande forme. Le remplaçant de Romelu Lukaku en sélection répond de nouveau présent quand Roberto Martinez fait appel à lui. C’est un des bons points de la soirée. 

Plein écran
Michy Batshuayi. © Photo News

La stat

30 tirs

Malgré une très nette domination, une possession de balle outrageuse (77%) et 30 tirs, les Belges ont peiné à se mettre à l’abri dans ce match face à une équipe de Saint-Marin valeureuse. Imprécis en première période, les Diables Rouges ont tiré 11 fois hors du cadre durant la rencontre. 

Les hommes de Roberto Martinez et le trio d’attaque inédit formé par Divock Origi, Michy Batshuayi et Adnan Januzaj sont également tombés sur un Benedettini impressionnant durant tout le match avec 8 arrêts à son compteur. Malgré tout, la Belgique s’est imposée avec une large avance mais sans rassurer. 

Plein écran
© AFP

La décla

Citation

La première mi-temps n'était pas celle qu'on attendait. Et le premier à blâmer, c'est moi. Je n'ai pas mis les joueurs dans les bonnes conditions. Ils se sont sentis frustrés. Saint-Ma­rin a bien défendu, avec une bonne organisati­on. Parfois tu viens à Saint-Ma­rin et tu marques dès la première minute, mais tu n'apprends rien. Aujour­d'hui, nous avons appris quelque chose

Roberto Martinez

La prestation des Diables est-elle inquiétante? 

Avec plusieurs d’absents de marque comme les frères Hazard, Timothy Castagne ou encore Vincent Kompany, Roberto Martinez a dû innover pour aller affronter Saint-Marin. Face à une faible opposition sur le papier, cela ne devait pas poser de gros problèmes aux Diables. Mais les Saint-Marinais ont été étonnants et les habituels remplaçants Origi ou Januzaj ont déçu sur le front de l’attaque. 

“Il y a eu beaucoup d’incompréhension entre nous. On avait beaucoup de mal à se trouver et à trouver les automatismes”, a justement signalé Thomas Meunier. Malgré tout, dans la difficulté, les Diables ont su s’en sortir sur un score large grâce aux expérimentés Mertens et Chadli. Même si la manière n’était pas là ce vendredi soir, le plus important a été acquis: les trois points. 

Plein écran
© Photo News
  1. "La Belgique est notre cauchemar"
    Diables Rouges

    "La Belgique est notre cauchemar"

    L'Israélien Ran Ben Shimon, sélectionneur de l'équipe nationale chypriote, espère terminer sa campagne qualificative pour l'Euro 2020 de la meilleure des manières mardi soir (20h45) contre la Belgique. Mais la tâche s'annonce compliquée pour Chypre, qui joue contre les Diables Rouges pour la troisième campagne qualificative de suite. "La Belgique, c'est vraiment notre cauchemar", a-t-il rigolé en conférence de presse. "Lors du prochain tirage, il va falloir éloigner la boule belge."