Photo News
Plein écran
© Photo News

Les notes des Diables: Tielemans et Lukaku omniprésents, Chadli et Denayer rassurants

Une victoire contre la Croatie, finaliste du dernier Mondial, juste avant l’Euro. Nos Diables Rouges ont livré une prestation collective rassurante (1-0) après un match quelconque face à la Grèce. Et cela se traduit aussi dans nos notes. Deux joueurs obtiennent un huit, quatre autres héritent d’un sept et personne n’a eu cinq ou moins.

  1. Premier tournoi, la star Pukki, 53 ans sans défaite contre les Diables: ce qu’il faut savoir sur la Finlande
    Euro 2020

    Premier tournoi, la star Pukki, 53 ans sans défaite contre les Diables: ce qu’il faut savoir sur la Finlande

    Les Finlandais ont longtemps attendu leur tour, ils ont finalement réussi à se qualifier pour un grand tournoi et ils n’ont pas l’intention de s’arrêter dès ce soir contre la Belgique. Le ticket pour les huitièmes de finale est tout à fait jouable pour les Hiboux Grands-Ducs, dernier adversaire des Diables Rouges en phase de poules. Présentation en cinq temps d’un adversaire qui n’a pas souvent souri aux Belges.
  1. Première place et neuf sur neuf: mission accomplie pour les Diables face à la Finlande

    Première place et neuf sur neuf: mission accomplie pour les Diables face à la Finlande

    Pas de place aux calculs. Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, la Belgique a terminé le travail contre la Finlande (0-2) pour valider la première place du groupe B. Ce succès a mis du temps à se dessiner, mais les Hiboux ont finalement craqué en seconde période face à la domination intense des Diables. Forte de ses trois victoires et de la forme affichée par ses stars, notre sélection va entamer la phase finale avec le plein de confiance.
  2. Thomas Meunier avoue facilement taquiner les Français: “Ils sont sensibles et nous aussi”
    MISE À JOUR

    Thomas Meunier avoue facilement taquiner les Français: “Ils sont sensibles et nous aussi”

    Les Diables Rouges apprendront ce mercredi, peu avant 23 heures, l’identité de leur adversaire en huitièmes de finale, prévu dimanche à Séville. “Il n’y a de toute façon pas de petite équipe, le niveau de cet Euro est plus relevé que celui de la Coupe du monde”, a assuré Thomas Meunier en conférence de presse, où l’ex-joueur du PSG a évoqué ses taquineries avec ses connaissances françaises. En outre, le latéral droit du Borussia Dortmund a loué les qualités du groupe noir-jaune-rouge. “Le sélectionneur a fait beaucoup de changements (8, ndlr) contre la Finlande mais ça n’a rien changé. C’est important de voir les remplaçants pouvoir faire jeu égal avec les titulaires”, a-t-il lancé.
  3. La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    Des Diables à deux visages, un scénario comme on les aime. Menée au jeu et complètement dépassée par l’enthousiasme danois en première période, la Belgique est parvenue à se métamorphoser au retour des vestiaires, bien aidée par les montées au jeu de ses trois stars, Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Les hommes de Roberto Martinez ont renversé la vapeur à l’expérience pour finalement arracher une victoire (1-2) synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.