Lukaku et Hjulmand
Plein écran
Lukaku et Hjulmand © rv

L’étreinte entre Lukaku et l'entraîneur danois au coup de sifflet final: “Je leur suis éternellement reconnaissant”

Moment émouvant au coup de sifflet final du match entre les Diables et le Danemark (1-2). Romelu Lukaku s’est approché de l’entraîneur danois Kasper Hjulmand pour le prendre dans ses bras et lui parler. “Je lui ai dit que je les respectais vraiment en tant qu’hommes”, a expliqué l’attaquant à la télévision danoise.

  1. La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    Des Diables à deux visages, un scénario comme on les aime. Menée au jeu et complètement dépassée par l’enthousiasme danois en première période, la Belgique est parvenue à se métamorphoser au retour des vestiaires, bien aidée par les montées au jeu de ses trois stars, Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Les hommes de Roberto Martinez ont renversé la vapeur à l’expérience pour finalement arracher une victoire (1-2) synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.
  2. La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    “On a été éliminé par le futur champion d’Europe”. Ce constat devrait occuper une place de choix dans le discours médiatique des Diables dans les semaines et mois à venir. Un argument supplémentaire pour légitimer la sortie précoce à l’Euro 2020? Il ne paraît même pas nécessaire. Malgré son statut de prétendante à la victoire finale et les hautes ambitions affichées, notre sélection ne croule pas sous les critiques depuis son revers logique face à l’Italie. Comment expliquer cette couverture jugée clémente par certains observateurs dont l’ancien sélectionneur René Vandereycken? Focus.