Plein écran
© Photo News

Martinez ne compte pas snober Saint-Marin: “C'est un match de qualification”

Les Diables Rouges affrontent Saint-Marin ce vendredi en qualification à l'Euro 2020 de football. Soit la première nation au classement FIFA contre la 211e et dernière. "Pour nous, c'est le cinquième match de qualification et les trois points comptent autant que contre les autres adversaires", a commenté le sélectionneur Roberto Martinez, jeudi, en conférence de presse. 

"L'entraîneur de Saint-Marin Franco Varrella est très flexible", a expliqué Martinez. "Ils peuvent jouer à 4 ou 5 derrière ou en diamant comme lors du match au Kazakhstan. Varrella ne travaille pas avec des joueurs d'élite, donc les résultats ne suivent pas. Pour nous, il s'agira du cinquième match de qualification. Nous voulons les trois points. Et pour les joueurs, c'est une occasion de gagner leurs places dans les 23. Il n'y a pas de différence avec les autres matchs. On doit jouer pour nous qualifier."

Trois absents majeurs

Martinez doit se passer de trois pions majeurs dans son dispositif: les frères Eden et Thorgan Hazard et Axel Witsel. "Tu ne peux pas remplacer Eden. Peut-être dans cinq ou dix ans", confie Martinez. "Jouer sans notre capitaine sera un très bon test pour nous. Un autre joueur devra prendre ses responsabilités. Depuis la Coupe du monde, il a été très performant. À nous de trouver le moyen de performer. Ce que j'attends de mes joueurs, c'est qu'on ne perde pas nos capacités d'attaquer, d'être menaçants."

Trois changements dans le 11

Sans les deux frères Hazard et Witsel, Martinez va donc devoir procéder à trois changements dans son onze de base. "Il y aura des nouveaux joueurs, oui. Mais c'est un match de qualification. Je donnerai des opportunités à certains, mais je ne vais rien inventer ou tenter de bêtes choses.” Martinez a été séduit par les deux nouveaux de la sélection, Yari Verschaeren et Benito Raman. "Ils se sont sentis très à leur aise durant la semaine. On a de la concurrence à tous les postes", a conclu le sélectionneur. 

  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?