L'Equipe du Soir/Belga
Plein écran
© L'Equipe du Soir/Belga

Proto répond au consultant de l’Équipe: “Il a certainement mangé plus de frites que tous les Diables réunis”

Les propos tenus sur la chaîne l’Équipe en marge du succès de la Belgique contre la Russie et de l'interview de Thomas Meunier ne sont pas passés inaperçus. Accusés d'avoir le “boulard” et invités à “rentrer manger des frites”, les Diables ont notamment pu compter sur le soutien de Silvio Proto qui a répondu au consultant Gilles Favard. 

  1. La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    “On a été éliminé par le futur champion d’Europe”. Ce constat devrait occuper une place de choix dans le discours médiatique des Diables dans les semaines et mois à venir. Un argument supplémentaire pour légitimer la sortie précoce à l’Euro 2020? Il ne paraît même pas nécessaire. Malgré son statut de prétendante à la victoire finale et les hautes ambitions affichées, notre sélection ne croule pas sous les critiques depuis son revers logique face à l’Italie. Comment expliquer cette couverture jugée clémente par certains observateurs dont l’ancien sélectionneur René Vandereycken? Focus.
  2. Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    Messi favori, Jorginho, De Bruyne et Kante en embuscade: qui sera le prochain Ballon d’Or?

    La course au Ballon d’Or est lancée. Cette année, les votes seront forcément influencés par ce qu’il s’est passé à l’Euro et à la Copa America. Souvent désigné comme un candidat à la victoire finale, Kevin De Bruyne a perdu du terrain sur le grand favori, Lionel Messi, sacré avec l’Argentine en Amérique du Sud. Jorginho, qui a fait le doublé Ligue des Champions - Euro, est devenu le principal concurrent de La Pulga, même si d’autres stars restent en embuscade.
  1. “Ils vont retourner manger des frites”: la Chaîne l’Equipe charge les Diables et leur “boulard”

    “Ils vont retourner manger des frites”: la Chaîne l’Equipe charge les Diables et leur “boulard”

    Les Diables n’ont disputé qu’un seul match et voilà déjà la première polémique franco-belge de l’Euro. Après la rencontre, Thomas Meunier a estimé qu’il faudrait “une sacrée armada" pour battre la Belgique, les chroniqueurs de la chaîne l’Equipe n’ont pas apprécié. Ils estiment que les “Belges attrapent déjà le boulard”, le latéral droit de l’équipe nationale s’est contenté d’un Tweet en guise de réponse.
  2. De la catastrophe à l’espoir: les buts de la folle première période entre les Diables et l’Italie

    De la catastrop­he à l’espoir: les buts de la folle première période entre les Diables et l’Italie

    Quel match! La Belgique et l’Italie ont offert un grand spectacle durant les 45 premières minutes du choc des quarts de finale de l’Euro 2020. Outre l'incroyable tempo, des buts de grande classe et un scénario haletant avec deux buts plantés à trois minutes d'intervalle juste avant le repos. Menés de deux buts, les Diables se sont offert le droit d’y croire grâce à un penalty provoqué par Doku et transformé par Lukaku.