Roberto Martinez.
Plein écran
Roberto Martinez. © REUTERS

Roberto Martinez doit-il quitter les Diables avant le Mondial?

SondageSon crédit était important, il s’épuise. Même si Roberto Martinez demeure relativement épargné par les critiques, le nouvel échec des Diables, jeudi en Ligue des Nations contre la France (2-3), amplifie les doutes. Un cycle se termine, c’est clair. Normalement après le Mondial 2022. Un changement d’ère programmé, appelé à être anticipé? La fédération et Roberto Martinez ont-ils intérêts à emprunter des chemins différents plutôt que prévu? Les Diables peuvent-ils encore s’autoproclamer comme des candidats à un trophée dans la configuration actuelle? L’avis de nos journalistes.

  1. La presse française chambre la “génération maudite”: “Le seum, deux fois”
    Revue de presse

    La presse française chambre la “génération maudite”: “Le seum, deux fois”

    Comme en 2018, les Diables Rouges ont été éliminés par les Bleus en demi-finales d’un tournoi international. Après ce revers de la Belgique en Ligue des nations, les médias français s’en sont donné à cœur joie. L’Equipe, plus grand quotidien sportif de France, a titré: “Seum, fois deux”. So Foot, qui analyse le football de manière originale, va même plus loin dans le chambrage. Revue de presse.
  2. Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?
    Montelco

    Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?

    Sauf en cas de problème, la vitesse de l’internet est assez rapide en Belgique. C’est en tout cas le sentiment général. Mais est-ce vraiment le cas ? Avons-nous vraiment de bonnes vitesses internet en Belgique ? Où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ? Et où trouver l’abonnement internet avec la vitesse de téléchargement la plus élevée ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  3. Du rêve au cauchemar: cruel scénario pour les Diables, renversés par la France

    Du rêve au cauchemar: cruel scénario pour les Diables, renversés par la France

    Au repos, le scénario était parfait. Presque idyllique. 45 minutes plus tard, le dénouement est cruel. Complètement acculés en deuxième période, les Diables ont plié, puis rompu avant de finalement craquer à la 90e minute. Un nouveau couac contre la France au stade des demi-finales. Plus que le résultat, c’est la mentalité et le niveau affichés lors du second acte qui posent question. Comment peut-on laisser filer un avantage de deux buts de cette façon? Une finale? Encore raté.