Photo News
Plein écran
© Photo News

Struijk sur un éventuel avenir chez les Diables: “Ce n’est pas encore le moment de faire un choix”

Convoité par les Diables Rouges, le Néerlandais Pascal Struijk ne sait toujours pas avec quelle nation il évoluera. Le joueur de 21 ans de Leeds United a en tout cas entamé une procédure pour obtenir un passeport belge et les Diables sont toujours dans son esprit.

  1. Quel turnover des Diables face à la Finlande? Composez votre XI idéal

    Quel turnover des Diables face à la Finlande? Composez votre XI idéal

    La qualification pour les huitièmes de finale en poche, les Diables terminent leur phase de poules face à la Finlande lundi (21h). L’enjeu? Assurer la première place du groupe... mais aussi donner du temps de jeu à ceux qui le méritent ou qui en ont besoin. Si vous étiez à la place de Roberto Martinez, quels seraient vos choix? Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Axel Witsel doivent-ils être titulaires? Voyez-vous un ou plusieurs titulaire(s) surprise(s)? Composez votre onze idéal pour ce match.
  2. Jan Ceulemans, notre consultant, après la victoire des Diables contre la Finlande: “Il est temps qu’Hazard sorte de sa tanière”

    Jan Ceulemans, notre consultant, après la victoire des Diables contre la Finlande: “Il est temps qu’Hazard sorte de sa tanière”

    Les Belges ont donc signé une troisième victoire consécutive dans leur Euro 2020 en s’imposant 0-2 contre la Finlande à Saint-Pétersbourg pour terminer à la première place du groupe B. Les Diables ont néanmoins dû attendre la 74e minute pour trouver la faille contre la 54e nation mondiale, qu’ils n’ont, croyez-le ou pas, plus réussi à battre depuis… 1968. Et ce malgré la présence au coup d’envoi de Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Cela leur octroie désormais deux certitudes. La première est qu’ils joueront ce dimanche 27 juin à 18h à Séville contre l’un des quatre meilleurs troisièmes. Et la deuxième, c’est qu’ils devront tout de même se montrer un peu plus inspirés s’ils veulent aller loin dans le tournoi. C’est aussi l’avis Jan Ceulemans, notre consultant, présent en finale de l’Euro 1980 et capitaine de la folle épopée au Mexique en 1986 avec une place dans le dernier carré.
  3. La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    La souffrance avant la délivrance: la Belgique renverse le Danemark grâce à ses stars et se qualifie pour les huitièmes

    Des Diables à deux visages, un scénario comme on les aime. Menée au jeu et complètement dépassée par l’enthousiasme danois en première période, la Belgique est parvenue à se métamorphoser au retour des vestiaires, bien aidée par les montées au jeu de ses trois stars, Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Les hommes de Roberto Martinez ont renversé la vapeur à l’expérience pour finalement arracher une victoire (1-2) synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.