Plein écran
Thomas Vermaelen, à droite, avec Andres Iniesta (centre) et David Villa (gauche) © EPA

Thomas Vermaelen rate son son penalty mais remporte la Supercoupe du Japon

Thomas Vermaelen et le Vissel Kobe ont remporté samedi la Supercoupe du Japon. Le score affichait 3-3 après le temps règlementaire contre le champion Yokohama F. Marinos. Le Vissel Kobe s'est ensuite imposé à l'issue de la séance des tirs au but (3-2) malgré un raté du Diable Rouge.

Plein écran
© REUTERS

Vainqueur de la Coupe, le Vissel Kobe, avec Vermaelen et Andres Iniesta dès le coup d'envoi, a chaque fois mené au score grâce à des buts de langs Dyanfrez Douglas, Kyogo Furuhashi et Hotaru Yamaguchi. Mais Yokohama est revenu à hauteur de son adversaire à trois reprises.

Après les cinq tirs au but de chaque côté, le score affichait 2-2. Les deux équipes ont ensuite enchaîné neuf manqués avant que Horatu Yamaguchi ne donne la victoire au Vissel Kobe.

C'est déjà le deuxième trophée pour Vermaelen au Japon depuis son arrivée en juillet 2019 en provenance du FC Barcelone. 

Plein écran
© EPA
Plein écran
© REUTERS
  1. Tottenham décevant et surpris, Leipzig impressionne
    Play

    Tottenham décevant et surpris, Leipzig impression­ne

    Nouvelle surprise en Ligue des Champions! Après le tenant du titre, Liverpool, et l’un des grands favoris, le PSG, c’est le finaliste de la saison dernière, Tottenham, qui est tombé en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Dominés par une séduisante équipe de Leipzig, Toby Alderweireld et les Spurs ont logiquement craqué en seconde période et devront proposer une prestation beaucoup plus aboutie en Allemagne pour espérer rejoindre les quarts de finale.
  2. L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts
    Play

    L’Atalanta fait déjà un grand pas vers les quarts

    Des quatre équipes qui se sont imposées cette semaine en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, l’Atalanta est celle qui s’est rapprochée le plus des quarts de finale. Les Italiens, sans Timothy Castagne, resté sur le banc, ont servi atomisé Valence, mercredi soir, à San Siro. Bonne surprise de ce cru 2019-2020, l’Atalanta, qui dispute la toute première Ligue des Champions de son histoire, est bien parti pour prolonger le rêve. À moins d’une remontada espagnole, le 10 mars prochain?