“Trucs du métier”: la story de Thibaut Courtois sur Spinazzola qui choque l’Italie

Un message apparu sur le compte Instagram de Thibaut Courtois durant le match de vendredi choque en Italie. D’autant que les diagnostics ont confirmé une lourde blessure pour le latéral de la Squadra Azzura. 

  1. “Génération rouillée”, “un pays à plat”: la presse européenne pointe le nouvel échec des Diables

    “Génération rouillée”, “un pays à plat”: la presse européenne pointe le nouvel échec des Diables

    Le coup d’arrêt est brutal. Encore une fois. Après avoir résisté valeureusement face au Portugal de Cristiano Ronaldo, les Diables sont tombés sur plus forts qu’eux, face à l’Italie. Une élimination logique qui s'apparente à la fin d’une ère, même si le prochain Mondial débute dans 17 mois à peine. Après l’élimination précoce face à la Squadra, la presse européenne s'interroge sur l’avenir de notre équipe nationale et souligne unanimement le nouvel échec d’une génération dorée qui ne parvient pas à traduire le talent et les attentes en trophée.
  2. La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    La presse belge est-elle trop gentille avec les Diables et Roberto Martinez?

    “On a été éliminé par le futur champion d’Europe”. Ce constat devrait occuper une place de choix dans le discours médiatique des Diables dans les semaines et mois à venir. Un argument supplémentaire pour légitimer la sortie précoce à l’Euro 2020? Il ne paraît même pas nécessaire. Malgré son statut de prétendante à la victoire finale et les hautes ambitions affichées, notre sélection ne croule pas sous les critiques depuis son revers logique face à l’Italie. Comment expliquer cette couverture jugée clémente par certains observateurs dont l’ancien sélectionneur René Vandereycken? Focus.
  1. Une équipe “créative” et “sympathique”, Lukaku “charismatique”: les Diables vus d’Italie

    Une équipe “créative” et “sympathi­que”, Lukaku “charisma­ti­que”: les Diables vus d’Italie

    “Pour faire court, disons que nous avons démontré que nous étions davantage une équipe qu’eux.” L'avis d’Antonio Conte est clair, tranché, lorsqu’on lui demande de comparer la Squadra aux Diables. Le reflet de l'image entretenue au pays envers notre équipe équipe nationale? “La Belgique est surtout évoquée par le prisme Lukaku. On note la force de frappe créative et offensive de l’équipe, mais on souligne également que défensivement, il y a des trucs à faire", avance Johann Crochet, journaliste et spécialiste du football italien pour le média français RMC. “Ici, tout le monde est bien conscient que l’Italie n’est pas forcément favorite et que la Belgique s’érige comme un gros test.”