Romelu Lukaku et Thomas Meunier ont montré le chemin à la Belgique en Russie.
Plein écran
Romelu Lukaku et Thomas Meunier ont montré le chemin à la Belgique en Russie. © BELGA
3
FIN
0
  • Romelu Lukaku 10' 88'
  • Thomas Meunier 34'

Une entrée en matière idéale pour les Diables Rouges

En toute sérénité! Contre des Russes qu’ils avaient dominés à deux reprises lors des éliminatoires, les Diables Rouges ont fait le boulot, samedi soir, en ouverture de leur championnat d’Europe. Un doublé de Romelu Lukaku, un but de Thomas Meunier et une victoire qui permet à la Belgique de s’installer aux commandes de son groupe avant le déplacement à Copenhague, jeudi soir. Un départ idéal pour l’équipe de Roberto Martinez, avec toutefois une ombre au tableau: les sorties sur blessures de Timothy Castagne (pommette cassée et Euro terminé) et de Jan Vertonghen, légèrement touché à la cheville. 

  1. “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnelle: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnel­le: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    Six jours après l’élimination précoce de la Belgique à l’Euro 2020, Roberto Martinez s’est présenté face aux journalistes pour le traditionnel bilan d’après-tournoi. Un examen initialement prévu samedi dernier, qu’il avait souhaité reporter de quelques jours. À tête reposée, après avoir laissé se dissiper l’“émotion”, le sélectionneur a confirmé son envie de poursuivre l’aventure à la tête des Diables. Il considère que la sortie en quart de finale n’est pas un échec et envisage le futur avec optimisme, se basant notamment sur une liste de 12 jeunes joueurs prêts à rendre l’effectif plus concurrentiel.
  2. Thomas Meunier: “On a pris l’eau dans tous les compartiments”

    Thomas Meunier: “On a pris l’eau dans tous les comparti­ments”

    C’est un Thomas Meunier réaliste qui s’est présenté en conférence de presse plus d’une heure après le coup de sifflet final de la défaite de la Belgique contre l’Italie (1-2) en quarts de finale de l’Euro, vendredi à Munich. Comme à son habitude, le latéral belge n’a pas cherché d’excuses. “C’est notre plus mauvais match de l’Euro, on a pris l’eau dans tous les compartiments”, a-t-il commenté.