Plein écran
Thomas Meunier © EPA

Une prestigieuse porte de sortie pour Thomas Meunier?

Plus les semaines passent et plus l’avenir de Thomas Meunier semble s’inscrire loin de Paris. En fin de contrat en juin prochain, le latéral droit pourrait rebondir au Bayern Munich.

“Depuis plus de deux ans et demi, le club dit vouloir me prolonger et là on entre vraiment dans une phase décisive donc je pense qu’ils feront le nécessaire s’ils jugent mon cas opportun”. Cette petite phrase lâchée par Thomas Meunier en novembre est toujours d’actualité.

Malgré les nombreux appels du pied du Diable, le PSG n’est toujours pas entré en contact avec lui pour une éventuelle prolongation, alors que son contrat se termine en juin prochain. Le champion de France pourrait opter pour un départ (libre) de son élément afin de le remplacer par un joueur au profil davantage plébiscité par Tuchel.

Le Bayern creuse la piste

Officiellement, l’ancien Brugeois est libre depuis le 1er janvier de négocier avec le club de son choix. Sa situation interpelle forcément les autres écuries européennes. Son nom a notamment circulé du côté de Manchester United, de la Juventus et de l’Inter Milan. Ce mercredi, c’est un autre cador qui est cité: le Bayern Munich serait fortement intéressé par le Diable, selon Bild.

À la recherche d’un arrière droit pour concurrencer Pavard et permettre à Kimmich de s’installer définitivement dans l’entrejeu, le club bavarois visait d’abord des profils plus jeunes (Cancelo, Henrichs). Mais ces dossiers étant difficiles à boucler, l’ogre allemand cherche d’autres alternatives, et la situation contractuelle de Meunier est intéressante. Son profil offensif serait également apprécié.

Si Meunier se lasse des tergiversations du PSG, il pourrait sceller son avenir loin de Paris quand il le souhaite. Les Munichois, habitués à recruter des joueurs en fin de contrat, pourraient passer à la vitesse supérieure afin de réaliser la bonne affaire.

  1. Le Real et Thibaut Courtois prolongent l’euphorie

    Le Real et Thibaut Courtois prolongent l’euphorie

    Rien n’arrête le Real Madrid de Thibaut Courtois. Si le Diable Rouge n’a pas su garder ses filets inviolés contre le FC Séville, la faute à une belle frappe de Luuk De Jong, les Merengue ont pu compter sur un Casemiro en état de grâce. Avec son doublé, le milieu de terrain brésilien offre une précieuse victoire aux Madrilènes (2-1). Le Real prend donc provisoirement trois points d’avance sur le Barça, qui reçoit Grenade, dimanche soir.