Plein écran
© Photo News

Yannick Carrasco veut rentrer en Europe: "Un club fait le maximum pour m’avoir"

Après un an et demi passé en Chine, Yannick Carrasco pourrait faire son retour en Europe cet été. "Il y a une opportunité, ça avance pas mal. Cela me plairait de rentrer en Europe", a confié Carrasco mercredi en conférence de presse. 

Carrasco, 25 ans, a rejoint le Dalian Yifang en février 2018. Son début de saison est positif, avec 7 buts et 2 assists en 10 rencontres. Son club est 10e (sur 16) avec 13 points. Le latéral ne cache cependant pas ses envies de transfert. "Il y a une opportunité pour rentrer en Europe. Cela avance pas mal avec mon agent, il y a une offre. Cela me plairait de rentrer en Europe. Ce n'est pas que le football en Chine me déplait, mais par rapport à la famille, je préfère rentrer en Europe. J'espère que mon président va pouvoir trouver un arrangement avec le club qui est venu. Les cartes ne sont pas dans mes mains. Le club qui me veut est prêt à faire le maximum pour m'avoir. J'espère que mon président comprendra les raisons pour lesquelles je veux rentrer." Carrasco n'a pas souhaité donner d'indication concernant l'équipe intéressée par ses services.

"Je n'ai pas de regret d'avoir été là-bas, c'est une belle expérience", a ajouté Carrasco. "J'ai beaucoup appris, j'ai beaucoup muri, même sur le terrain car j'ai dû prendre les responsabilités pour mon équipe. Mon souhait maintenant c'est de rentrer, d'être proche de tout le monde.”

Carrasco ne s'inquiète pas pour sa réadaptation au football européen. "Si on a un minimum de qualités de base, on ne peut pas les perdre. Peut-être la réaction, l'enchaînement des mouvements est un peu plus lent qu'en Europe. En Europe, si tu dois enchaîner quelque chose, tu as une ou deux secondes, en Chine ce sera peut-être deux et demie ou trois, mais les qualités on ne les perd pas. Pas mal de joueurs qui ont joué là-bas, comme Paulinho ou Witsel, quand ils sont revenus, ils ont bien fait. Les qualités ne se perdent pas, après c'est le rythme qui est un peu plus élevé en Europe. Quand je viens chez les Diables, je ne sens pas vraiment la différence, j'ai connu le haut niveau en Europe. Peut-être le premier jour pour me remettre en jambes, puis ça revient facilement.”

  1. Les Diablotins défaits d’entrée par la Pologne à l’Euro Espoirs

    Les Diablotins défaits d’entrée par la Pologne à l’Euro Espoirs

    La Belgique s’est inclinée 3 buts à 2 face à la Pologne en ouverture de l’Euro de football pour les joueurs de moins de 21 ans, dimanche, au stade Città del Tricolore de Reggio Emilia, dans le groupe A. Aaron Leya Iseka avait pourtant donné l’avantage aux Belges (16e), mais Szymon Zurkowski (26e), Krystian Bielik (52e) et Sebastian Szymanski (79e) ont renversé la situation en faveur des Polonais (79e). Dion Cools a réduit l’écart en fin de match (84e).