Zinho Vanheusden
Plein écran
Zinho Vanheusden © BELGA

Zinho Vanheusden: “Lukaku va m’attendre à l’Inter”

Victime d’une rupture des ligaments croisés le 1er novembre, Zinho Vanheusden poursuit sa revalidation sans se précipiter, même si l’Euro arrive à grands pas...

  1. Eden Hazard et Kevin De Bruyne toujours absents à l'entraînement, mais présents dans le groupe contre l'Italie?
    MISE À JOUR

    Eden Hazard et Kevin De Bruyne toujours absents à l'entraîne­ment, mais présents dans le groupe contre l'Italie?

    23 Diables Rouges ont participé à l’entraînement jeudi matin au centre national de Tubize, à la veille du quart de finale de l’Euro contre l’Italie, vendredi soir (21h) à Munich. Kevin De Bruyne et Eden Hazard, sortis blessés dimanche contre le Portugal, étaient toujours absents tandis que Jason Denayer, absent mercredi, était lui de retour. Selon RTL Info, les deux cadres s’entraîneraient en salle et devraient bien faire partie du groupe qui s’envolera vers l’Allemagne pour affronter les Italiens.
  2. Le verdict est tombé pour Vanheusden: rupture des ligaments croisés et saison terminée
    MISE À JOUR

    Le verdict est tombé pour Vanheusden: rupture des ligaments croisés et saison terminée

    Le cri de Zinho Vanheusden en début de rencontre dimanche contre le KV Ostende laissait présager le pire. Et le pire est arrivé pour le capitaine du Standard, récemment appelé pour la première fois chez les Diables Rouges. Le défenseur souffre d’une rupture des ligaments croisés antérieurs nécessitant une reconstruction chirurgicale. Le joueur sera indisponible six mois, a annoncé le Standard lundi.
  3. “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnelle: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnel­le: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    Six jours après l’élimination précoce de la Belgique à l’Euro 2020, Roberto Martinez s’est présenté face aux journalistes pour le traditionnel bilan d’après-tournoi. Un examen initialement prévu samedi dernier, qu’il avait souhaité reporter de quelques jours. À tête reposée, après avoir laissé se dissiper l’“émotion”, le sélectionneur a confirmé son envie de poursuivre l’aventure à la tête des Diables. Il considère que la sortie en quart de finale n’est pas un échec et envisage le futur avec optimisme, se basant notamment sur une liste de 12 jeunes joueurs prêts à rendre l’effectif plus concurrentiel.