Plein écran
© BELGA

La mission des informateurs prolongée, Groen hors du jeu fédéral

Comme pressenti, la mission des deux informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte a été prolongée par le Roi. Le souverain les a chargés de dégager des points de convergence en vue d’entamer prochainement la formation du gouvernement fédéral. Reynders et VDL poursuivront les négociations avec six partis, à savoir la N-VA, le PS, le sp.a, l’Open VLD, le MR et le CD&V. Groen, qui ne voulait pas monter dans une majorité sans son parti frère Ecolo, ne sera plus convié aux discussions. Les informateurs feront un rapport final au plus tard début octobre. 

“La phase d’information classique est terminée”, a indiqué Didier Reynders. “Nous espérons pouvoir venir, au bout de cette mission d’information, avec une proposition de formation”.

Ecolo a refusé le 28 juillet d’entamer des discussions auxquelles la N-VA participerait. Groen a quant lui lié son destin au niveau fédéral à celui des Verts francophones.

“On a invité plusieurs fois huit formations autour de la table, sept sont venues et Groen ne souhaite pas participer sans Ecolo. Nous allons donc travailler avec six formations. Cela me paraît assez logique”, a ajouté M. Reynders.

Le 30 mai, peu après les élections, le Roi a chargé ces deux hommes politiques expérimentés d’une “mission d’information visant à identifier les défis à relever par notre pays, et les possibilités ainsi que les conditions nécessaires en vue de former un gouvernement fédéral”. Leur mandat a plusieurs fois été prolongé et pourrait encore l’être lundi, le temps que les négociations en Flandre, en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles soient finies. Du côté francophone, ce devrait être le cas dans l’après-midi. 

  1. Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge
    mise à jour

    Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge

    Cinq hommes – trois Belges, un Néerlandais et un Britannique - sont accusés d’être au cœur d’un réseau pédophile sans précédent, qui a été actif en Belgique et à l’étranger. Ils auraient durant plusieurs années, fabriqué et diffusé de la pédopornographie. Il est question de 9 millions de photos et vidéos. Les suspects, pères de famille et célibataires, comparaissent vendredi devant le tribunal correctionnel de Termonde. Il y aurait des milliers de victimes, dont 38 ont pu être identifiées pour l’instant par les enquêteurs. Il s’agit des propres enfants des suspects, beaux-enfants et enfants de connaissances. “C’est le plus gros dossier depuis la création de Child Focus”, confirme Kris Luyckx, l’avocat qui représente l’organisation qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.
  2. Un cas d'euthanasie devant les assises: “J'ai agi en respectant la loi”

    Un cas d'euthana­sie devant les assises: “J'ai agi en respectant la loi”

    Le médecin qui a procédé à l'euthanasie volontaire de Tine Nys (38 ans) en 2010, et qui doit répondre d'empoisonnement devant la cour d'assises de Gand, a indiqué lundi qu'il s'était conformé à la loi sur l'euthanasie. "J'ai effectué une euthanasie légalement correcte. Celle-ci a été approuvée à l'unanimité par les personnes qui examinent les conditions légales", a déclaré le médecin, se référant à la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie.