Plein écran
Gwendolyn Rutten, président de l’Open VLD, et Elio Di Rupo. © BELGA

PS et sp.a veulent évincer l'Open Vld du fédéral

PS et sp.a ne veulent pas se retrouver dans une coalition suédoise comme celle du gouvernement Michel. Les socialistes accepteront de rejoindre une "bourguignonne" seulement si l'Open Vld est évincé des négociations, ont confirmé des acteurs d'envergure du PS et du sp.a au quotidien De Standaard.

Les informateurs Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A) essaient actuellement de former une coalition fédérale composée de la N-VA, du MR, du CD&V, de l'Open Vld (l'ancienne équipe de la Suédoise) ainsi que du PS et du sp.a. PS et sp.a ont décidé de lier leur destin et envisagent de vendre chèrement leur participation à une coalition fédérale.

Les informateurs semblent également admettre qu'il y a trop de partis autour de la table. Il était généralement admis que le CD&V ou le sp.a passeraient à la trappe, mais les socialistes ne voient pas les choses de la même façon. Pour eux, c'est l'Open Vld qui doit valser. 

Cette sortie des socialistes met les libéraux flamands dans une position délicate. S'ils restent accoudés à la N-VA, ils pourraient être poussés vers la sortie. Pour éviter cela, ils devraient se tourner vers les écologistes, ce qu'ils ont déjà exclu par le passé.

  1. Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge
    mise à jour

    Une affaire de pédophilie hors norme devant la justice belge

    Cinq hommes – trois Belges, un Néerlandais et un Britannique - sont accusés d’être au cœur d’un réseau pédophile sans précédent, qui a été actif en Belgique et à l’étranger. Ils auraient durant plusieurs années, fabriqué et diffusé de la pédopornographie. Il est question de 9 millions de photos et vidéos. Les suspects, pères de famille et célibataires, comparaissent vendredi devant le tribunal correctionnel de Termonde. Il y aurait des milliers de victimes, dont 38 ont pu être identifiées pour l’instant par les enquêteurs. Il s’agit des propres enfants des suspects, beaux-enfants et enfants de connaissances. “C’est le plus gros dossier depuis la création de Child Focus”, confirme Kris Luyckx, l’avocat qui représente l’organisation qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.
  2. Un cas d'euthanasie devant les assises: “J'ai agi en respectant la loi”

    Un cas d'euthana­sie devant les assises: “J'ai agi en respectant la loi”

    Le médecin qui a procédé à l'euthanasie volontaire de Tine Nys (38 ans) en 2010, et qui doit répondre d'empoisonnement devant la cour d'assises de Gand, a indiqué lundi qu'il s'était conformé à la loi sur l'euthanasie. "J'ai effectué une euthanasie légalement correcte. Celle-ci a été approuvée à l'unanimité par les personnes qui examinent les conditions légales", a déclaré le médecin, se référant à la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie.