Plein écran
Donald Trump. © AFP

Crash aérien à Téhéran: un grand patron canadien fustige le “narcissique de Washington”

Le CEO d'un géant canadien de l'alimentaire a semblé fustiger le président américain Donald Trump en blâmant sur Twitter le "narcissique de Washington" pour la mort de 57 Canadiens dans le drame de l'avion abattu par erreur en Iran.

Le patron de l'entreprise Maple Leaf Foods Michael McCain s'est dit "très en colère" dimanche, déplorant que l'un de ses employés ait perdu sa femme et son enfant à cause d'une "série d'événements inutiles et irresponsables en Iran". 

Le Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine Airlines International, à bord duquel 176 personnes ont trouvé la mort, s'est écrasé près de Téhéran le 8 janvier.

"Les dirigeants des Etats-Unis (...) ont concocté un plan mal pensé pour détourner l'attention des ennuis politiques", a jugé Michael McCain, semblant faire référence à la procédure de destitution engagée contre Donald Trump.

Sans jamais nommer le président américain, le dirigeant de l'entreprise de viandes emballées, qui emploie 12.500 personnes dans le monde, a pointé du doigt "un narcissique à Washington", lui reprochant de "déstabiliser" la région du Moyen-Orient.

Partagé plus de 15.000 fois

Le premier message de cette série de tweets avait été partagé plus de 15.000 fois lundi matin.

La tension, chronique, entre l'Iran et les Etats-Unis a connu un brusque accès le 3 janvier avec l'élimination par Washington d'un important général iranien, Qassem Soleimani, en Irak, suivie de représailles iraniennes à coups de missiles contre des cibles militaires américaines en Irak le 8 janvier.

Quelques heures plus tard, l'avion ukrainien était abattu peu après son décollage de Téhéran.

L'Iran a présenté ses excuses pour avoir abattu le Boeing 737 par "erreur", tout en pointant la responsabilité de l'"aventurisme américain" dans ce drame.