Le président iranien Hassan Rohani.
Plein écran
Le président iranien Hassan Rohani. © reuters

Téhéran met en garde Londres contre “toute nouvelle ingérence”

L'Iran a menacé lundi soir d'expulser l'ambassadeur britannique à Téhéran en cas de nouvelle "erreur" de Londres, deux jours après l'interpellation de ce diplomate que la République islamique accuse d'avoir pris part à un "rassemblement illégal".

Téhéran "appelle à la cessation immédiate de toute action interventionniste et provocatrice de l'ambassade de Grand-Bretagne à Téhéran", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, avertissant que celui-ci "ne se limitera pas à convoquer l'ambassadeur si cette attitude persiste".