La virologue Anne-Mieke Vandamme (KUL).
Plein écran
La virologue Anne-Mieke Vandamme (KUL). © © Stefaan Temmerman

Pour cette virologue, les mesures sont tout sauf excessives: “Ça va être juste pour fêter Noël, mais jouable”

InterviewCette fois, on ne peut pas parler de mesures en demi-teinte, mais de mesures strictes. Trop? “C’était absolument nécessaire”, balaie la virologue Anne-Mieke Vandamme de l’université catholique de Louvain. “Nous devons désormais faire en sorte, tous ensemble, de pouvoir fêter Noël en famille. Cela va être juste, mais c’est encore jouable”, résume la scientifique qui mise sur un bilan de 200 morts par jour d’ici quelques semaines. 

  1. Un coiffeur commet un violent home invasion: “Il avait des problèmes d’argent suite à la fermeture de son salon”

    Un coiffeur commet un violent home invasion: “Il avait des problèmes d’argent suite à la fermeture de son salon”

    Roberto N., 29 ans, s'est retrouvé subitement sans revenu suite à la fermeture de son salon de coiffure imposée par les autorités afin de lutter contre le coronavirus. Ce Néerlandais, père de quatre enfants, est accusé d’avoir participé à un home invasion à Hoogstraten (province d’Anvers) en septembre dernier, lors duquel un résident a été blessé. Le jeune coiffeur risque désormais de passer plusieurs années derrière les barreaux.
  1. William et Kate lancent leur chaîne YouTube
    Play

    William et Kate lancent leur chaîne YouTube

    6 mai
  2. Un pont gravement endommagé par des conditions météorologiques extrêmes en Chine
    Play

    Un pont gravement endommagé par des conditions météorolo­gi­ques extrêmes en Chine

    6 mai