Le ministre flamand de la Santé Wouter Beke.
Plein écran
Le ministre flamand de la Santé Wouter Beke. © Photo News

Wouter Beke: “La vaccination obligatoire n’est pas un tabou”

“Pour moi, la vaccination obligatoire n’est quoi qu’il en soit pas un tabou”, a affirmé vendredi le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke, lors d’une visite dans un centre de vaccination du Brabant flamand.

  1. Il fera très doux aujourd’hui: près de 20°C

    Il fera très doux aujourd’hui: près de 20°C

    La nébulosité sera variable à abondante avec parfois un peu de pluie ou quelques averses ce mercredi, selon les prévisions de l'IRM. En cours d'après-midi, la tendance aux éclaircies devrait être un peu plus marquée sur le nord-ouest du pays. Il fera très doux pour la saison avec des maxima de 14 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne à 18 ou 19 degrés en Flandre. Le vent de sud- ouest sera dans l'ensemble assez fort avec des pointes de 60 km/h.
  2. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  1. Les façades d’un village se fissurent en masse: “Certains n’osent plus entrer dans certaines pièces”
    Limbourg

    Les façades d’un village se fissurent en masse: “Certains n’osent plus entrer dans certaines pièces”

    Façades fissurées, appuis de fenêtre fendus et ou porte d’entrée de travers car la marche en pierre bleue s’est brisée en deux: à Roclenge-Looz (Rukkelingen-Loon, section de la commune de Heers, dans le Limbourg), pas de tremblement de terre, mais bien un sol instable qui fait des dégâts. Une trentaine de maisons seraient touchées. Les experts pointent du doigt De Watergroep, la plus importante société d’eau potable de Flandre, qui pomperait trop d’eau d’une source voisine, ce dément que l’entreprise, qui dispose d’une autorisation depuis 1977.