Illustration: contrôle de police rue des Bouchers à Bruxelles
Plein écran
Illustration: contrôle de police rue des Bouchers à Bruxelles © BELGA

À trois en rue? “Pas d’avertissement, mais directement 500 euros de PV”

En regard de la propagation du virus en Belgique, la police va être amenée à la plus grande sévérité envers les citoyens qui ne respectent pas les mesures de confinement et ce pour leur propre sécurité et celles de leurs concitoyens. Les différents chefs de corps de police belges se sont concertés ce matin pour appliquer les mêmes règles partout dans le pays et éviter les rassemblements. Les contrevenants ne recevront pas d’avertissement mais seront mis directement à l’amende: “Ceux qui se déplacent à trois en rue risquent une amende immédiate de 500 euros”, prévient Nicholas Paelinck, président de la commission des polices locales. Évidemment, cela ne concerne pas les membres d’une même famille, à condition qu’ils vivent sous le même toit. 

“Nous visons ici les rassemblements à partir de trois personnes”, précise bien Nicholas Paelinck. “L’arrêté ministériel de confinement prévoit bel et bien une exception pour les membres d’une seule et même famille vivant sous le même toit. Mais nous leur demandons malgré tout de veiller à la distanciation sociale”. 

Selon le président de la commission, le gouvernement a expressément demandé à la police la plus grande fermeté sur l’application des mesures. “Je lance donc un appel à tous les citoyens: n’allez pas flâner en petits groupes sur la plage, car on vous verbalisera aussitôt. Idem pour les cyclotouristes. Nous les forcerons à se ranger sur le côté et après vérification des pièces d’identité, ils recevront également tous un procès-verbal”. 

Pour ce faire, la police se repose sur l’article 182 de la loi sur la Protection civile. Pour toute entrave aux règles, la loi prévoit des amendes de 26 à 500 euros et des peines de prison allant de 8 jours à 3 mois. Un Belge averti...