La digue à Knokke.
Plein écran
La digue à Knokke. © Benny Proot

C'est officiel: les Belges peuvent désormais rallier leur seconde résidence

Les Belges peuvent désormais rejoindre la seconde résidence qu’ils possèdent éventuellement en Belgique. La décision officielle est parue au Moniteur.

Mercredi midi, le ministre-président flamand Jan Jambon avait annoncé un accord unanime en ce sens au sein du Conseil national de sécurité (CNS). La mesure a été publiée par le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem au journal officiel mercredi soir.

Les propriétaires de seconde résidence, ainsi que les tous locataires pour un bail de plus d’un an, peuvent s’y rendre.

Ils pourront y recevoir quatre personnes, mais il devra s’agir des quatre mêmes personnes qu’ils sont désormais autorisés à recevoir à leur résidence principale.

  1. Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoires

    Kidnapping à Genk: le principal suspect était sous conditions probatoi­res

    Le principal suspect dans l'enlèvement d'un enfant limbourgeois de 13 ans, Khalid Bouloudo, 45 ans et originaire de Maaseik, a déjà été condamné pour son passé d'islamiste radical. Il avait écopé de dix ans de prison en première instance, mais la cour d'appel de Bruxelles a revu cette condamnation en mai 2019 à trois ans de prison avec sursis, couplés à une période probatoire de cinq ans. Malgré ces conditions, il semble que le quadragénaire ait disparu des radars et ait continué à recruter des extrémistes afin de monter cette récente prise d'otages.