Deux infirmières italiennes mettent fin à leurs jours

Daniela Trezzi, 34 ans, travaillait aux départements des soins intensifs de l’hôpital San Gerardo, à Monza (Lombardie, nord de l’Italie). Le stress généré par sa récente contamination l’a sans doute poussée à commettre l’irréparable.