Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © AFP

L'absence de touristes chinois pèse sur le tourisme mondial

L'absence de groupes de touristes chinois dans les grandes métropoles touristiques, en raison de l'épidémie de coronavirus, pèse sur l'industrie touristique mondiale, friande de ces touristes qui ne rechignent pas à la dépense, relate jeudi le journal Financial Times.

En 2019, on dénombrait 150 millions de voyages de touristes chinois dans le monde, représentant des dépenses de 130 milliards de dollars soit 13% de plus qu'en 2018.

Depuis l'apparition du virus à Wuhan, les hôteliers, tour-opérateurs et autres acteurs touristiques sont plongés dans l'incertitude face aux potentiels touristes confinés chez eux ou empêchés de voyager à l'étranger. Au moins 14 pays ont limité ou interdit les vols en provenance de Chine.

Paris, Londres ou encore Venise sont vides de touristes chinois de même que les pays proches de la Chine comme la Thaïlande. À Macao, territoire chinois sous statut spécial, l'absence de touristes pèse lourdement sur l'industrie du jeu.

Plus de 60.000 personnes ont été contaminées par le virus et 1.355 personnes au moins sont décédées, selon les derniers décomptes.

  1. L'ovation de l’équipage du porte-avion nucléaire Theodore Roosevelt pour le commandant démis de ses fonctions
    Play

    L'ovation de l’équipage du por­te-avi­on nucléaire Theodore Roosevelt pour le commandant démis de ses fonctions

    Brett Crozier, le commandant du porte-avion nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, a été démis de ses fonctions jeudi. La Marine américaine estime qu’il a manqué de “professionnalisme” après avoir publié une lettre alertant de la présence du nouveau coronavirus sur son navire. “Il a fait preuve d’un très mauvais jugement en période de crise”, a déclaré le secrétaire à l’US Navy, Thomas Modly. Lors de son départ du navire, des dizaines de membres d’équipage lui ont rendu un vibrant hommage.