L’Espagne rouvrira ses frontières aux touristes étrangers dès le 1er juillet

Mise à jourLes touristes étrangers pourront revenir en Espagne à partir du mois de juillet, annoncé le Premier ministre Pedro Sanchez. 

Barcelone
Plein écran
Barcelone © AFP

Les touristes étrangers pourront revenir en Espagne à partir de juillet, a annoncé samedi le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, alors que les arrivées étaient suspendues depuis la mise en place du confinement mi-mars.

“Je vous annonce qu’à partir du mois de juillet, l’entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra dans le respect des conditions de sécurité”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. “Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays”, a-t-il annoncé. 

Cette autorisation est cruciale pour la deuxième destination touristique mondiale, où le secteur pèse 12% du PIB. “Nous garantirons que les touristes ne courent aucun risque et qu’ils n’apportent pas non plus de risques à notre pays”, a assuré M. Sanchez.

Sanchez politiquement affaibli

M. Sanchez, qui n’a pas la majorité absolue au parlement, a obtenu de justesse mercredi le vote de la prolongation jusqu’au 6 juin inclus de l’état d’alerte, une mesure d’exception décrétée le 14 mars.

Le gouvernement juge indispensable son maintien pour continuer à limiter la liberté de circulation durant le déconfinement planifié par phases jusqu’à fin juin. Mais cette quarantaine est de plus en contestée au parlement et dans la rue où le masque est obligatoire depuis le 21 mai. 

Réouverture progressive

Un deuil officiel de dix jours en hommage aux victimes de l’épidémie débutera mardi, a également annoncé M. Sanchez.

A partir de lundi, Madrid et Barcelone, les deux principaux foyers de contagion en Espagne, pourront rouvrir terrasses de bars, hôtels et musées, avec de strictes limitations du nombre de clients, rejoignant ainsi les autres régions qui avaient déjà démarré le déconfinement il y a deux semaines.

Les zones les plus avancées, soit 22 millions d’Espagnols, passeront à l’étape supérieure, avec la réouverture des plages, piscines et cinémas.