Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Plein écran
Tedros Adhanom Ghebreyesus. © Bernd von Jutrczenka/dpa

Ne dites plus “coronavirus” mais “Covid-19”

MISE À JOURL’OMS a estimé mardi qu’il y avait une “chance réaliste de stopper” la propagation dans le monde du nouveau coronavirus, désormais officiellement appelé “Covid-19".

“Si nous investissons maintenant (...) nous avons une chance réaliste de stopper cette épidémie”, a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse à Genève, où siège l’OMS.

Il a aussi annoncé que le nouveau coronavirus se nommait dorénavant Covid-19 après s’être provisoirement appelé “2019-nCoV”.

La nouvelle dénomination a été choisie de manière à être “facile à prononcer”, tout en restant sans référence “stigmatisante” à un pays ou à une population en particulier, a-t-il souligné.

Il a expliqué que “co” signifiait corona, “vi” virus et que “d” avait été choisi pour “desease” (maladie en anglais). Le chiffre 19 indique l’année de son apparition (2019).

Quelque 400 scientifiques du monde entier ont entamé mardi une rencontre de deux jours sous les auspices de l’OMS destinée à intensifier la lutte contre cette maladie.

  1. L'ovation de l’équipage du porte-avion nucléaire Theodore Roosevelt pour le commandant démis de ses fonctions
    Play

    L'ovation de l’équipage du por­te-avi­on nucléaire Theodore Roosevelt pour le commandant démis de ses fonctions

    Brett Crozier, le commandant du porte-avion nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, a été démis de ses fonctions jeudi. La Marine américaine estime qu’il a manqué de “professionnalisme” après avoir publié une lettre alertant de la présence du nouveau coronavirus sur son navire. “Il a fait preuve d’un très mauvais jugement en période de crise”, a déclaré le secrétaire à l’US Navy, Thomas Modly. Lors de son départ du navire, des dizaines de membres d’équipage lui ont rendu un vibrant hommage.