Plein écran
© EPA

Pas de “changement significatif” dans la propagation de l'épidémie, selon l’OMS

L'OMS a assuré jeudi que l'augmentation des cas de nouveau coronavirus en Chine reflétait un changement des méthodes de recensement des personnes atteintes, pas une aggravation notable de l'épidémie.

"Cela ne représente pas un changement significatif de la trajectoire de l'épidémie", a déclaré à la presse le chef du département des urgences sanitaires de l'OMS, Michael Ryan. "Nous ne sommes pas face, à notre connaissance, à un pic de hausses de 14.000 cas en un seul jour", a-t-il déclaré.

"L'augmentation que vous avez tous vue ces dernières 24 heures résulte largement, en partie, d'un changement dans la manière dont les cas sont rapportés", a-t-il poursuivi.

La Chine a annoncé jeudi plus de 15.000 contaminations supplémentaires par le coronavirus. Ce bond est dû surtout à une nouvelle définition, plus large, des cas d'infection par les autorités sanitaires du Hubei - qui concentre l'essentiel des cas (14.840) et des morts (242) supplémentaires.

  1. “Danger de mort” au Royaume-Uni, balayé par la tempête Dennis
    Mise à jour

    “Danger de mort” au Royaume-Uni, balayé par la tempête Dennis

    Pluies torrentielles, vents violents: la tempête Dennis a balayé dimanche le Royaume-Uni, clouant au sol des centaines d'avions pendant que l'armée est mobilisée et le sud du Pays de Galles en alerte rouge, la météo y présentant un "danger de mort". Et malheureusement, le bilan est déjà entamé: un homme a en effet été retrouvé mort dans la ville d’Ystradgynlais, au sud du Pays de Galles, après être tombé à l’eau.