Plein écran
Photo d'illustration. © AFP

Une femme russe placée en quarantaine à Saint-Petersbourg s'enfuit de l'hôpital

Une femme qui se trouvait en quarantaine à cause d'une potentielle exposition au nouveau coronavirus s'est échappée du service hospitalier où elle était confinée à Saint-Petersbourg, ont indiqué des médias locaux jeudi.

La femme, âgée de 32 ans, n'a pas été diagnostiquée comme infectée, mais a été placée en quarantaine à son retour de Chine car elle présentait des symptômes de la grippe. 

Elle s'est enfuie de l'hôpital en court-circuitant un cadenas électronique, rapporte l'agence TASS. 

Elle se plaignait de ses conditions de quarantaine, selon The Moscow Times newspaper. Les autorités sanitaires de Saint-Petersbourg demandent qu'un tribunal délivre une ordonnance permettant d'arrêter la fugitive et de la replacer en isolement.