Plein écran
Boris Dilliès, le bourgmestre d’Uccle. © BELGA

Le bourgmestre d'Uccle ne cumulera pas

Le bourgmestre d'Uccle, Boris Dilliès (MR), ne prendra pas son siège au parlement bruxellois. "Je viens d'envoyer ma lettre au greffe du parlement. La première suppléante, Latifa Aït Baala, siégera", explique-t-il vendredi dans les colonnes du quotidien Le Soir.

"J'ai participé au scrutin parce que je ne pouvais pas rester au balcon, j'avais une responsabilité politique à l'égard de mon parti, j'étais le deuxième score MR aux communales. Et je voulais qu'Uccle soit représentée au sein du parlement régional. Ce sera le cas avec Aurélie Czekalski", poursuit-il.

La présidence du MR bruxellois en ligne de mire

Boris Dilliès n'entend pas pour autant se "recroqueviller" sur sa commune. Il ne cache d'ailleurs pas sa volonté de jouer un rôle au sein de la régionale du MR, dont il n'exclut pas de briguer la présidence.