Plein écran
Georges-Louis Bouchez (MR). © photo_news

Georges-Louis Bouchez désigné sénateur coopté du MR

Le Mouvement réformateur a désigné lundi Georges-Louis Bouchez pour être son sénateur coopté.

Le président du MR, Charles Michel, a proposé le nom du délégué général du parti à l'intergroupe parlementaire du MR, qui l'a approuvé, a-t-on appris à l'avenue de la Toison d'Or.

Lors des élections du 26 mai dernier, le Montois de 33 ans s'était présenté à la Chambre à la 4e place de la liste du Hainaut et obtenu le second meilleur score en nombre de voix de préférence. Mais il n'avait pas été élu, en raison de l'effet dévolutif de la case de tête qui a joué en faveur des candidats placés plus haut sur la liste, ainsi que de la perte de deux des cinq sièges de la liste.

Sur les 60 sénateurs, 50 sont issus des Régions et Communautés et 10 cooptés par leur formation politique, dont 4 francophones.

La cooptation donne aux groupes politiques la possibilité d'attirer des experts dans un domaine déterminé, mais les groupes politiques peuvent aussi attribuer le siège à un candidat qui n'a pas été élu. 

Après les prestations de serment des 50 sénateurs des entités fédérées jeudi dernier, le Sénat se réunit à nouveau ce vendredi pour celles des dix cooptés.

  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.