Plein écran
© Photo News

L’idée de Michel De Maegd pour éviter les blocages politiques

85 jours se sont écoulés depuis les élections fédérales et toujours pas de fumée blanche pour la formation du nouveau gouvernement. La faute notamment à certains responsables de partis qui cultivent le bal des vetos et des exclusives. Une attitude dénoncée par le député libéral Michel De Maegd qui propose un mode de scrutin adapté pour éviter les blocages à l’avenir. 

Les discussions se poursuivent, l’impasse perdure. En cause notamment la posture adoptée par certains leaders de partis qui refusent le dialogue avec des partenaires potentiels et prolongent leur campagne électorale en entretenant les vetos et exclusives.  

Un scrutin en deux tours

Dans un entretien accordé à Sudpresse Michel De Maegd (MR) condamne cette attitude. “Les exclusives, je ne peux les accepter qu’à l’égard des formations extrémistes comme le Vlaams Belang et le PTB. Pas à l’égard de formations démocratiques. Il faut au moins pouvoir se parler.” 

Sa solution pour éviter cela à l’avenir? Un scrutin adapté en deux tours. Le premier  serait identique à celui que l’on connaît aujourd’hui. Le deuxième passage aux urnes permettrait à l’électeur de donner sa préférence pour l’une des coalitions proposées. 

  1. Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge
    mise à jour

    Nizar Trabelsi gagne une nouvelle fois devant la justice belge

    Nizar Trabelsi a gagné une nouvelle fois devant la justice belge à la suite de son extradition vers les Etats-Unis, ont annoncé vendredi ses avocats. Le tribunal de première instance de Bruxelles impose à l’État belge d’informer les autorités américaines que le terroriste ne peut être poursuivi outre-Atlantique pour les mêmes faits que ceux qui lui ont valu une condamnation en Belgique, à savoir le projet d’attentat contre la base militaire de Kleine Brogel.