Plein écran
Le président du Vlaams Belang Tom Van Grieken. © Photo News

Le Vlaams Belang "veut prendre ses responsabilités" en ce "dimanche d'espoir"

Le Vlaams Belang "veut prendre ses responsabilités", a déclaré le président du parti d'extrême droite, Tom Van Grieken, dimanche, lors de son discours de victoire. Il a tendu explicitement la main pour diriger. Tom Van Grieken a appelé les membres du parti à ne pas jubiler face aux pertes des autres partis.

Le Vlaams Belang se dirige dimanche soir vers un résultat électoral historique. Dans son discours, le président a critiqué l’”élite politique” du pays. Cette élite n’était, selon lui, préoccupée par les différents postes politiques. “Comment peut-on être arrogant à ce point ? Ces élections ne portaient que sur une chose: notre population”.

Tom Van Grieken a appelé ses militants à ne pas se réjouir des pertes des autres partis. “Nous n’allons pas faire ce que d’autres nous ont fait lorsque nous perdions. Nous allons être grands dans notre victoire”, a ajouté le jeune président du Vlaams Belang.

Tom Van Grieken réclament clairement une place à la table des négociations. “Dans une démocratie, chaque vote compte. Nous voulons prendre nos responsabilités”, dit-il. Le président du Vlaams Belang veut immédiatement s’atteler à la tâche et annonce une conférence de presse à 11h00 lundi. Il veut mettre “certains points de rupture” sur la table.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© BELGA
  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.