Plein écran
Peter Mertens, président du PTB. © Photo News

Pourquoi le PTB était absent du grand débat des présidents sur la RTBF

Peter Mertens n’était pas présent au grand débat des présidents des partis francophones programmé hier soir sur la RTBF. Le président du PTB a en effet préféré se rendre sur la VRT. 

Peter Mertens avait pourtant accepté l’invitation de la chaîne publique francophone il y a plusieurs semaines. Quelques heures avant le direct, Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB, a expliqué ce choix. “Comme vous le savez, nos scores en Flandre étant très justes pour être élu (...), c’est donc une priorité pour lui de participer au débat de la VRT”. Dans l’émission “Terzake”, l’homme fort du parti de gauche faisait face à Maggie De Block, ministre sortante de la Santé (Open Vld).

Raoul Hedebouw aurait-il pu remplacer son président sur le plateau de la RTBF? Non, car le règlement de la chaîne l’interdit “et puis les présidents des partis traditionnels étaient moins enthousiastes à cette idée”, ajoute M. Hedebouw, qui rappelle que le PTB étant un parti unitaire, ils sont “les seuls à être confronté à cette situation”.

  1. Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatriement

    Des demandeurs d'asile dénoncent des violences policières lors d’une tentative de rapatrie­ment

    Deux demandeurs d'asile déboutés et rapatriés de force affirment avoir été brutalisés par la police fédérale lors d'une tentative de rapatriement. Ils parlent de coups sur tout le corps, disent avoir eu la bouche et le nez pincés et les cheveux tirés, selon la RTBF. Les deux migrants auraient déposé plainte auprès du parquet de Hal-Vilvorde et au moins l'un d'entre-eux se serait constitué partie civile. Le parquet dit n'avoir connaissance que d'une plainte. "L'enquête suit son cours", assure-t-il.